avion Gaz'Aile 2 ULM

Avancement de la réalisation du Gaz'Aile 2 de Lino.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


dimanche 27 novembre 2016

Fermeture des réservoirs d'ailes, 4ème partie

La fermeture des réservoirs se termine par l'application d'une strate de fibre verre 100gr/m² sur laquelle j'utilise du Chemitank plutôt que de la résine ordinaire. Cette strate s'applique sur le bord d'attaque du réservoir en débordant un peu pour avoir la garantie que le carburant à l'intérieur ne sera en contact direct qu'avec du Chemitank.
ba_strate_etanche_a.jpg ba_strate_etanche_b.jpg

Une fois polymérisé, il s'en suivra un léger ponçage puis une strate de 200gr/m² d'aramide et une finition en 100gr/m² verre.

Merci à Serge Pennec qui m'a conseillé de recouvrir mes raccords alu d'une strate de composite. En effet la résine ne collera pas suffisamment ces raccords, placer des durites directement sur l'alu mènera à des problèmes d'étanchéité alu/composite. Il faut faire une strate supplémentaire sur laquelle les durites prendront appui et donnera une continuité d’étanchéité du composite ... à suivre.

vendredi 18 novembre 2016

Raccords bouchons, 3ème partie

Pour être compatibles avec les carburants pouvant contenir jusqu'à 50% d'éthanol, je recouvre l'intérieur des réservoirs de plusieurs couches de Chemitank 291.
reservoir_chemitank_a.jpg reservoir_chemitank_b.jpg embouts_chemitank.jpg

Pour raccorder les bouchons de réservoirs fixés sur l'aile et les réservoirs, je taille des raccords en mousse pour pouvoir les strater sur les bouchons :
reservoir_raccord_durit_a.jpg reservoir_raccord_durit_b.jpg
J'épargne les 3 renflements de la partie alu avec de l'adhésif d'emballage. Je strate une couche de verre 100gr/m² puis 3 couches d'aramide de 200gr/m². Une fois polymérisé, je trace le repère de découpe en me repérant avec la largeur de l'adhésif. La mini perceuse équipée d'une petite meule fait la découpe.
bouchon_rempli_strate.jpg bouchon_rempli_trace.jpg bouchon_rempli_decoupe.jpg
J'évide la mousse facilement car elle avait été préalablement cirée. Un ponçage au grain 80 pour préparer la pièce à recevoir le Chemitank.
bouchon_rempli_evide.jpg bouchon_rempli_ponce.jpg bouchon_rempli_chemi.jpg
Les bouchons sont collés à la SR1700 chargée de Treecell. Un couche de Chemitank est appliquée aussi sur le raccord de colle des bouchons par l'intérieur en passant par la fente du "bord d'attaque" pas encore fermé.
bouchon_colle_a.jpg bouchon_colle_b.jpg reservoir_inter_raccord_bouchon_chemi.jpg

dimanche 6 novembre 2016

Bouchons, 2ème partie

Je découpe les formes des bouchons dans de la mousse au fils chaud.
decoupe_gabarit_bouchon.jpg decoupe_gabarit_bouchon_a.jpg

Je colle au double face les formes arrondies et recouvertes de scotch ciré sur une planche de mélaminé.
gabarit_bouchon_vide_coller.jpg gabarit_bouchon_vide_srate.jpg

Je strate une couche de verre 100gr/m², une aramide de 200gr/m², un petit morceau de renfort au lieu des raccords et je finis par une couche de verre 100gr/m².
gabarit_bouchon_vide_bache.jpg gabarit_bouchon_vide_plis.jpg

Pour que la bache à vide prenne bien les formes je dois faire des plis que le Sealtex étanchéifie très bien avec du vide à -0.8 bar.

J'ai fabriqué les embouts de durites en alu 2017 pour l'alimentation et la mise à l'air des réservoirs :
reservoir_embouts_tuyau.jpg

Les embouts sont collés à une position tenant compte de l'épaisseur de la durite et du collier pour qu'ils ne s'accrochent pas aux nervures lors de l'insertion des réservoirs dans l'aile.
bouchon_ensemble.jpg bouchon_embouts.jpg bouchon_embouts_interieur.jpg

dimanche 23 octobre 2016

Réservoirs d'aile, 1ere partie

J'ai tout ce qu'il faut pour commencer les réservoirs. On va commencer par le plus simple : le corps. Je taille au fil chaud la forme dans un bloc de mousse que je recouvre de scotch d'emballage. Je le recouvre ensuite d'un film plastique (bâche de chez Brico Dépôt) sur laquelle la résine n'adhère pas.
reservoir_aile_gabarit.jpg reservoir_aile_gabarit_bache.jpg

La stratification est composée d'un tissus de verre 100gr/m², 200 gr/m² d'aramide et verre 100gr/m². Le tout avec de la résine SR1700.
reservoir_aile_decoupe_tissus.jpg reservoir_aile_preparation.jpg

Vue la surface j'utilise le procédé à vide (-0.8 bar) avec tissus d'arrachage. Le sac à vide est composé d'une bâche repliée en deux et rendue étanche par du Sealtex. Comme il fait froid dans l'atelier, Madame est ravie de voir ce morceau d'usine à gaz dans le salon...
reservoir_aile_pav.jpg reservoir_arrachage.jpg reservoir_bache_decollage.jpg

Je récupère le sac à vide et le Sealtex plusieurs fois, au moins pour faire les 4 corps dont j'ai besoin. Le tissus d'arrachage ne se laisse pas faire mais il vient quand même. Pour démouler la forme je la découpe au cutter au niveau de l'arrête la plus mince.
reservoir_decoupe_extremite.jpg reservoir_aile_demoulage.jpg reservoir_aile_mep.jpg

La suite sera de faire la couche interne au Chemitank, la fermeture du corps et les bouchons avec les différents raccords de durites.

samedi 24 septembre 2016

Ajustage bord de fuite et timonerie

Il est temps d'ajuster les bords de fuite pour qu'ailerons et volets s'alignent bien :
ajustage_bdf_d.jpg ajustage_bdf_g.jpg
Cette vidéo de 10 Mo montre le mouvement des volets et des bielles de commande gauche et droite.

Les tubes de timonerie sont réglés à gauche et à droite :
timonerie_gauche.jpg timonerie_ensemble.jpg timonerie_droit.jpg

J'ai fait cette petite vidéo (14Mo) pour que l'on observe bien le mouvement en rotation des tubes en fonction des actions sur le manches dans ses différentes butées. J'ai pris en photos les décalages parasites que font les ailerons lorsque l'on pousse (photo de gauche) ou tire (photo de droite) à fond sur le manche. Le mouvement des ailerons s'oppose à la commande de profondeur :
decalage_aileron_manche pousser_av.jpg decalage_aileron_manche_tirer_ar.jpg
Cela ne dérangera en rien la maniabilité du Gazaile, c'est seulement pour souligner la contrepartie de la simplicité de cette timonerie.

samedi 17 septembre 2016

Mise en croix et réglages

Première mise en place pour effectuer les réglages des 2 ailes. Avant tout s'assurer que le fuselage est bien de niveau "à l'ancienne" et avec un outil plus moderne. Je bloque les ailerons en lisse avec des gabarits :
mise_a_niveau_classique.jpg mise_a_niveau_electronique.jpg mise_en_lisse_droit.jpg

Vérification du dièdre à 2.5°, parfait :
diedre_gauche.jpg diedre_droit.jpg

J'aligne le volet gauche sur l'aileron et je fais le zéro. La bielle provisoire que j'ai fait à droite donne un décalage de 1.5°.
volet_gauche_lisse.jpg volet_droit_lisse.jpg

Volets braqués à 38° à gauche j'observe 39.9° à droite soit, avec les 1.5° de décalage une différence de 0.4° liée à la dissymétrie de la commande droite/gauche.
volet_gauche_38.jpg volet_droit_39.9.jpg

Notez qu'à gauche la bielle d'entraxe 115mm ne dépasse pas mais celle de droite oui. Je me demande comment font les copains avec une bielle de 140 mm !
bielle_commande_gauche.jpg bielle_commande_droit_depasse.jpg bielle_commande_droit_depasse_gp.jpg


Vues d'ensemble:
emplanture_droit.jpg vue_aile_gauche.jpg vue_aile_droite.jpg

mardi 13 septembre 2016

Fixations et bielle d'aileron

L'attache avant est vissée/collée :
aile_droite_attache_avant_ecrou.jpg aile_droite_attache_avant_vis.jpg

Celle de l'arrière aussi :
aile_droite_attache_arriere_vis.jpg aile_droite_attache_arriere_ecrou.jpg aile_droite_attache_arriere_ecrou_a.jpg

Le réglage de la longueur de la bielle permet un débattement de l'aileron de +/-14cm par rapport à la position en lisse comme sur la gauche :
aile_droite_guignol_bielle_aileron_a.jpg aile_droite_guignol_bielle_aileron.jpg

lundi 12 septembre 2016

Comparaison anti-flambage aile droite/gauche

On obtient la position du tube extrême avec le guignol aligné sur les nervures. Je place le guide anti-flambage pour qu'il tangente à peine le tube dans cette position.
aile_droite_guignol_tube_max.jpg aile_gauche_tube_flambage_ecrou.jpg aile_gauche_tube_flambage_vis.jpg

Du fait de l'oblong du trou de passage je ne peux mettre que 3 vis de fixation. Alors que sur la gauche il y en avait 4.
aile_droite_tube_flambage_vis.jpg aile_droite_tube_flambage_ecrou.jpg
Une autre particularité c'est que le tube n'est plus parallèle au longeron à cause du décalage de 100mm (au lieu de 70mm pour la gauche), il faut que le guide d'emplanture soit calé avec des rondelles pour que ça glisse sans effort de frottement.
aile_droite_attache_arriere_ecrou.jpg aile_gauche_commande.jpg aile_gauche_commande_rondelles.jpg aile_gauche_commande_inserts.jpg

samedi 27 août 2016

Aile droite suite

L'aile droite se monte trés rapidement car la plupart des éléments sont faits avec la gauche. Cela ressemble plus à du kit qu'à de la fabrication maison ;-)
droite_ensemble_sans_tdf.jpg droite_emplanture.jpg

Les attaches avant et arrière sont droites, pour celle de l'avant, vu l'épaisseur de calle, il me faut des vis M4x60mm.
droite_attache_ar.jpg droite_attache_av.jpg

Le renfort de penture d'aileron et les équerres de passage de bielle sont mis directement. C'est assez rapide car les pièces avaient déjà été réalisé lors de la fabrication de l'aile gauche.
droite_renfort_penture_aileron.jpg droite_passage_bielle.jpg

Je colle les nervures de toit de fuite et cette fois il y a un jeu plus petit pour l'aileron.
droite_collage_nervure.jpg droite_nervure_toit_fuite.jpg

Pendant la pose des pentures de volets et d'aileron, avec ma pince à rivet "chintoc", il arrive a ce que se soit impossible de la faire fonctionner. En regardant de prés je me rend compte que les mâchoires internes glissent sur le clou du rivet ce qui fait que j'ai beau manœuvrer la pince rien ne se passe ! Alors j'astuce en faisant quelques marques sur le clou pour que ça accroche à tous les coups :
rivet_marque_a.jpg rivet_marque_b.jpg
Sur l'ensemble des ailes les rivets en aluminum doivent faire gagner un maximum de poids par rapport à de la visserie classique.

dimanche 21 août 2016

Aile droite

On recommence par le profil de l'aile projeté sur le fuselage. Cela détermine l'épaisseur des cales. Au longeronnet arrière elle est assez mince (de 2mm à 8mm).
projection_aile_droite.jpg bloc_nervure_arriere_droit.jpg cale_arriere_droit.jpg

Mais pour l'avant elle fait pratiquement 25mm (avec une pente de 3° ) pour conserver la ferrure droite (Serge m'a demandé de ne pas la plier). Cela passe quand même avec le réservoir. Le guignol est en place : collé et riveté.
cale_avant_droit.jpg bloc_nervure_guignol.jpg

L'aile gauche est suspendue au dessus du chantier en attendant la réalisation des réservoirs et de l'aile droite. Ci-dessus une vue du collage des nervures avant et du longeron avec toujours les briques normandes comme poids standard :
ailes_gauche_droit_en_cours.jpg

Guide anti flambage

Vu la timonerie en carbone et les embouts alu je fais un renfort avec de l'UD carbone et deux rivets de sécurité. Du coup le guide anti flambage qui se trouve à mi-course du tube sur une nervure forte doit avoir une ouverture assez grande pour les laisser passer.
rivet_securite.jpg guide_anti_flambage_b.jpg guide_anti_flambage_a.jpg

L'espace entre 2 nervures ne permet pas le passage d'une perceuse. Je prends un gros domino d'électricien que je dépouille et sers sur un foret avec un méplat meulé dessus.
guide_anti_flambage_c.jpg

Je n'ai plus qu'à trouver des vis M5 à tête fraisée pour finir la fixation.
L'aile gauche est suffisamment avancée, maintenant c'est au tour de la droite.

lundi 15 août 2016

Escapades à Deauville et au Touquet

On profite du beau temps pour faire quelques escapades en Aerospool Dynamic WT9. La première pour Madame est Deauville en passant par Pont-Audemer puis les méandres de la Seine et ses ponts (Tancarville, Brotonne) dont celui de Normandie à coté d'Honfleur. Petite balade "test" pour qu'Isabelle puisse évaluer ce qu'est un déplacement en ULM. On préférera la commune voisine Trouville-sur-Mer (en plein marché) bien moins ... "surfait" que Deauville en cette saison.
deauville_wt9_8_2016_2.jpg deauville_wt9_8_2016_1.jpg deauville_wt9_8_2016_5.jpg deauville_wt9_8_2016_6.jpg


Puis Le Touquet Paris plage. Location de vélo sur place, visite de la ville, dunes de sable et bord de mer.
le_Touquet_14_8_2016_14.jpg le_Touquet_14_8_2016_13.jpg le_Touquet_14_8_2016_03.jpg

Des nuages nous contraignent à rester à 1200 pieds ce qui n'est pas plus mal pour visiter les campagnes. Le trait de côtes est magnifique (Le tréport, Ault, Fort-Mahon, Berk version Dany Boon). Nous avons fait quelques évolutions au dessus de la Baie de Somme à 800 pieds, cela nous a donné un autre point de vue sur Saint Valéry et le Crotoy où nous avions fait la traversée de la baie à pieds avec un guide puis goûter les salicornes et "oreilles de cochon" : spécialité de la région. Liens vers plus d'informations sur les plantes de la Baie.
le_Touquet_14_8_2016_19.jpg le_Touquet_14_8_2016_25.jpg le_Touquet_14_8_2016_17.jpg

Retour avec les reflets argentés de la Manche et un peu de vent dans le dos pour une vitesse de croisière par rapport au sol de 260 km/h ce qui met le Touquet à moins d'une heure de Rouen.

lundi 8 août 2016

Débattements volets et ailerons

Pour le débattement des ailerons je n'ai pas tout à fait le différentiel souhaité de +95mm/-55mm (dans la liasse \\AILE\ULM\PLANS à la main\aileron débattement.jpg) mais +95mm/-65mm. Chaque machine est différente (taille de la bielle bas_de_manche/tube_de_commande : la mienne fait 194mm au lieu de 212mm, position des guignols, position du tube de commande dans l'aile, position des manches sur le cadre, etc.) et ce paramètre est à ajuster. Les essais en vol me diront si il est nécessaire de faire la pièce de bas de manche différemment, en effet si la correction aux palonniers en virage est importante on reverra la copie. J'obtiens ce débattement avec +/-28° au manche. Pour ces mesures je mets les ailerons en lisse avec un gabarit d'aile puis je fixe un repère gradué en bout.
aileron_0_gabarit.jpg aileron_0.jpg aileron_neutre.jpg

Avec 28° à droite je mesure 65mm :
aileron_-28.jpg aileron_6.5.jpg

Remarquez les bouts d'adhésif marron sur la bielle sur lequel j'ai tracé 2 repères pour optimiser la position angulaires des embouts dans toutes les positions des manches. Une fois la meilleure position déterminée je collerai le dernier embout.
Avec 28° à gauche 95mm :
aileron_+28.jpg aileron_9.5.jpg

Pour la profondeur j'ai un débattement de +/-35° alors que je pensais être "large" d'après ces mesures. Une partie du débattement angulaire est utilisé par le déplacement d'avant en arrière du bas de manche. Le débattement en profondeur est largement suffisant car les 15° "manquants" ne font pas beaucoup de déplacement. Ces débattements sont possibles dans toutes les positions extrêmes du manche.
aileron_profondeur_+35.jpg aileron_profondeur_-35.jpg
Vu la timonerie, l'action sur la profondeur a un effet sur les ailerons qui ne devrait pas avoir d'influence gênante sur le comportement en vol.

Pour les volets je fais une bielle temporaire avec un tube écrasé et taraudé aux extrémités. Cela me permet rapidement d'ajuster la longueur pour un entraxe de 135mm. J'ai un débattement total de 45° réparti en -5°/0°/40°.

Réglages à -5° :
volets_-5.jpg volets_-5_bielle.jpg volets_-5_bielle_com.jpg

  Réglages à 0° :
volets_0.jpg volets_0_bielle.jpg volets_0_bielle_com.jpg

  Réglages à +40°
volets_+40.jpg volets_+40_bielle.jpg volets_+40_bielle_com.jpg

samedi 6 août 2016

Dieselis

Patrice (à gauche) est venu poser son Dieselis à Boos LFOP pour rendre visite à Pierre notre "Maître de la Toile" du forum officiel. Une occasion pour moi d'approcher "l'ancêtre" du Gazaile comme nous le rappelle cet historique.
dieselis_patrice_pierre.jpg dieselis_patrice_pierre_gp.jpg

Celui-ci à une aile d'ATL un moteur Isuzu turbo diesel de 82cv de 160kg qui porte le poids total à 380kg soit trop pour faire une version ULM. Il cumule plus de 1000H sur 11 ans et est encore bien fringant, c'est une autre belle réalisation de Serge Pennec.
dieselis_tdb.jpg dieselis_fuselage.jpg

Voici un petit album de la famille Dieselis trouvé sur ce blog.

jeudi 4 août 2016

Renfort de penture d'aileron

Serge nous indique que la penture d'aileron coté saumon manque un peu de rigidité latérale et qu'il serait souhaitable d'ajouter une cornière. Je la place suivant son croquis. Les cornières des pentures devraient faire l'affaire bien qu'elles soient un peu grandes (25x25x1.6mm). Dans un premier temps je mesure la déformation sous un effort latéral de 10Kg aussi bien pour les volets 4mm (question de curiosité) que pour l'aileron qui donne 11mm. Effectivement il y a 3 fois plus de souplesse coté aileron.
volets_test_traction_lateral_10kg_4mm.jpg aileron_traction_lateral_sans_renfort_10kg_11mm.jpg

Je m'aide d'un gabarit de profil pour placer la cornière juste sous la peau le plus prés possible de l'axe de la rotule. Je fixe la cornière avec 4 rivets Ø4mm équidistants et la vis de Ø5mm de fixation de penture.
aileron_position_renfort_sous_peau.jpg aileron_position_renfort_fixation_a.jpg aileron_position_renfort_fixation_b.jpg aileron_position_renfort_fixation_c.jpg

Mission accomplie, sous 10kg de traction le déplacement est 4mm ... comme pour les volets.
aileron_traction_lateral_avec_renfort_10kg_4mm.jpg

Petite séance d’allègement qui ne nuit pas à la rigidité (vérifié) pour un poids de 29 gr après sablage puis peinture.
penture_renfort_aileron_29gr.jpg penture_renfort_peint_b.jpg penture_renfort_peint_a.jpg

mercredi 3 août 2016

Mise place du bouchon de réservoir

A l'endroit du bouchon les nervures on les CP qui se font face pour accueillir un "pont" de renfort. Ce "pont" est réalisé avec de la mousse PVC Airex de 130kg/m3 de densité et façonné pour épouser le profil de l'aile et la forme du bouchon pour qu'il soit rasant..
reservoir_renfort_bouchon_prepa.jpg kit_bouchon_reservoir.jpg

J'ajoute un plancher en CP de 2mm sur lequel viennent s'appuyer et coller 6 inserts M4 pour fixer le bouchon.
bouchon_collage_cp_renfort.jpg vue_profil_renfort_bouchon.jpg

Pour savoir où exactement découper la peau de l'aile je remplace le bouchon dans le "pont" par une rondelle de même diamètre avec le centre repérer dans lequel une aiguille traverse la peau une fois l'ensemble en place. En retournant l'aile le trou est bien visible pour recevoir la pointe du compas qui définira le disque à percer. Une fois le disque enlever la peau se déforme toujours à cause des libérations de contraintes. Je déplace des nervures du chantier pour que la peau retrouve sa forme durant le collage du "pont".
centre_percage_renfort_bouchon.jpg modif_chantier_bouchon_renfort.jpg

Vu coté peau c'est plutôt sympa. Le bouchon s'intègre bien et rase la peau au mieux.
bouchon_pieces_sur_aile.jpg bouchon_en_place.jpg bouchon_en_place_gp.jpg

J'ai orienté la languette du bouchon pour qu'elle suive le profil.
bouchon_en_place_ferme_gp.jpg bouchon_en_place_rasant.jpg bouchon_en_place_ferme.jpg

Finalement c'est une toute petite pièce par rapport à la surface de l'aile.
bouchon_fin.jpg

samedi 30 juillet 2016

Toit de fuite

Entre le longeronnet et les volets il faut que la peau soit bien maintenue d'autant plus que l'on met les pieds sur l'aile au niveau de l'emplanture. J'ai gardé les chutes de l'évidement des nervures avant pour le logement des réservoirs : c'est l'occasion de faire un peu de récupération pour faire les nervures de toit de fuite.
nervure_bdf_decoupe.jpg nervure_bdf_decoupe_gp.jpg

Cela me fait un jeu complet que je colle dans la foulée :
nervure_bdf_finies.jpg nervure_bdf_appui.jpg


Je regroupe les nervures fortes recyclées coté "marche-pieds".
nervures_toit_collees.jpg rabotage_biais_toit.jpg

La fermeture du toit de fuite par de l'Airex 75kg/m3. Les bords sont rabotés pour offrir une plus grande surface de collage.
toit_de_fuite_volet_a.jpg toit_de_fuite_volet_b.jpg toit_de_fuite_volet_c.jpg

Les tuyaux de la sonde pitot seront passés dans les trous d'allégement des pentures de volets.
toit_de_fuite_volet_d.jpg toit_de_fuite_volet_e.jpg

Le toit de fuite coté aileron est séparé de celui des volets pour laisser passer la biellette. Cela tombe plutôt bien car c'est là où est placée la bande de raccord du CP de peau.
toit_de_fuite_aileron_f.jpg toit_de_fuite_aileron_g.jpg toit_de_fuite_aileron_a.jpg toit_de_fuite_aileron_b.jpg

Je me suis fait "couillonner" car le profil d'aileron est plus épais alors ça coince. ATTENTION de prévoir des nervures de renfort et un toit plus petits. Bon ce n'est pas bien grave cela s'arrange avec un peu de ponçage lors de l'ajustement de la peau pour avoir un débattement optimal.
toit_de_fuite_aileron_c.jpg toit_de_fuite_aileron_e.jpg toit_de_fuite_aileron_d.jpg

Lors de la découpe de la peau pour le passage de l'aileron je remarque une petite ondulation entre chaque nervure. Je pense que cela vient de la libération de contraintes liée à la découpe. Je retourne l'aile pour vérifier et cela ondule légèrement surtout sur la partie en 1.2mm d'épaisseur mais rien d'alarmant :
peau_aile_ondulation.jpg peau_aile_ondulation_gp.jpg

Détails aileron et bielle

Vues de détail de la penture d'aileron coté saumon :
fixation_aileron_ecrou_exter_av.jpg fixation_aileron_ecrou_exter_ar.jpg fixation_aileron_ecrou_inter.jpg

Je place les volets en négatif jusqu'en butée sur les pentures. Dans ces conditions le retour en lisse donne -10°, en vol nous utiliserons pas plus de -5° pour gagner quelques km/h.
angle_volet_bute_negatif_0.jpg angle_volet_bute_negatif.jpg

Cette mise en butée permet de voir le dégagement que l'on doit faire pour que la biellette d'aileron puisse manœuvrer sans encombre. Dans ces conditions elle passe prés de la nervure et finie par la toucher, je dois découper l'excédant de peau.
degagement_volet_biellette_aileron.jpg degagement_volet_biellette_aileron_gp.jpg

Nous ne seront jamais dans ces positions extrêmes de commande avec les volets à -10° et le bord de fuite d'aileron à +14cm : c'est pour le plaisir de pousser la cinématique dans ses derniers retranchements.

Collage des pentures

Après sablage une petite séance de peinture pour tout mettre en bleu. Je colle les pentures au longeronnet. Tout tombe bien en place sans surprise vu les dispositions prises (voir billet précédent). Une fois la colle polymérisée j'utilise un foret de Ø5mm dans lequel j'ai meulé la queue pour avoir une section carrée que j'enfile en force dans un tube en laiton pour faire une rallonge.
percage_penture_rallonge.jpg percage_penture_rallonge_gp.jpg

Les rivets ont une capacité de 12.7 à 20 mm, là on à un total de 17.5 mm avec la contre plaque.
penture_rivetage_en_place.jpg penture_rivetage_presenter.jpg penture_rivetage_pince.jpg penture_rivetage_serti_ar.jpg

Une fois toutes les pentures collées et rivetées les volets et aileron retrouvent leur place sans problème.
penture_fixees_finies.jpg volets_en_place.jpg

dimanche 24 juillet 2016

Soyage et rivetage des pentures

Pour rattraper le décalage entre l'épaisseur de la penture (4mm) et la largeur de la rotule (6mm) il faut décaler le plan des "flasques" de 1mm. L'outil de soyage permet cela : 
outil_soyage.jpg soyage.jpg

Avec le chantier en place et les cales il est facile de savoir ou placer les flasques et les contre-percer. Outils de rivetage : dans une vis de Ø12mm je meule une cavité qui reprend la forme de la tête du rivet, opération facilité car par chance j'ai dans un jeu de mini meules rondes "chintoc" le diamètre qui va bien. Avec la même mini meule ronde je forme un jet dans une longue vis de Ø10mm pour le matage du rivet. Pour facilité l'alignement je me sers du plateau de la perceuse à colonne à proximité de l'étau et d'une planche :
outils_rivetage.jpg outils_rivetage_gp.jpg alignement_penture_rivetage.jpg

Finition : J'enlève le surplus d'alu et j'arrondis les bords des pentures. Une petite séance de sablage et les pièces sont prêtes pour la peinture et/ou l'anodisation.
pentures_assemblees_sablees.jpg pentures_assemblees_sablees_gp.jpg

- page 1 de 19