septembre 2018

samedi 1 septembre 2018

Rotor d'alternateur

Une visite chez CGM me permet d'apprécier leur stock et leurs machines de découpes industrielles. Ils ont beaucoup de matières ce qui permet d'être servi rapidement cela est remarquable à l'époque où les revendeurs ne font pratiquement plus de stock mais se contentent de n'être que des rédacteurs de lignes de commande intermédiaires entre le client final et le producteur. J'y ai trouvé une chute de Ø130mm d'XC48 qui me permettra de tailler 2 rotors d'alternateur (si jamais je rate le premier). Je n'ai pas les bons outils pour creuser directement le disque, je l'évide avec le diviseur à la fraise et je le finis au tour....

Lire la suite...

Aimants du rotor d'alternateur

Ils sont puissants ces aimants ! Ils sont donnés pour 6.5Kg et lors du test ils ont passé facilement les 10Kg. J'utilse une cale en bois poncée petit à petit pour obtenir l'épaisseur idéale qui permet un espace constant entre les 18 aimants. Leur polarité est alternée. Pour le collage j'utilise une bande métallique de cerclage d'antenne TNT recouverte d'adhésif d'emballage tout juste à la bonne longueur. Elle est attirée et bien plaquée par les aimants. Je coule de la résine chargée pour figer leurs positions. A suivre, bobinage du stator et tests de puissance....

Lire la suite...

dimanche 2 septembre 2018

Amélioration du site Gazaile.ulm.free.fr

J'ai créé ce blog le 7 mars 2011 et depuis il n'a pas changé d'apparence. Avec la démocratisation des smartphones et tablettes il est temps d'adopter un théme plus contemporain. En me mettant à la place d’un lecteur qui le voit pour la première fois, je constate qu’il n’y a pas de notice ni d’historique de ma construction pour avoir une idée des moments clefs de cette construction. Je remédie à cela en ajoutant un menu en haut de la page d'accueil qui pointe vers les pages « Notice » et « Historique ». Bonne lecture...

Lire la suite...

vendredi 7 septembre 2018

Premiers essais d'alternateur

Avec du fil de cuivre "émaillé" de Ø1.5mm je réalise deux bobines de 9 pôles. Chaque pôles est enroulé de 16 tours de fils, le sens de rotation est inversé de pôle en pôle. Comme les aimants sont placés en alternant leur pôles c'est comme si les 2 bobines étaient soumises à la même variation de flux magnétique. Attention elles ont une polarité. Les 2 bobines sortent donc 4 fils munies de cosses serties qui vont me permettre différents arrangements. Je glisse sous une gaine thermorétractable un thermocouple "k" qui me donnera la température d'un pôle. Je vise les 300 watts de puissance à 3000tr/mn. J'utilise des ampoules de 12 volts 55 watts de voiture. Elles font 55W à...

Lire la suite...

dimanche 9 septembre 2018

2ème essais d'alternateur

J'ai essayé différents bobinages, ci-dessous 3 bobines de 6 pôles avec 9 tours par pôle. C'est mieux mais pas encore ça. Pour diminuer la densité de courant le dernier stator était de 2 bobines de 9 pôles mais avec le fil Ø1.5mm doublé avec 4.5 tours par pôle. C'est pas mal car j'obtiens 12v/220watts à 1600tr/mn et l'élavation en température est moins importante mais ma perceuse n'est plus assez puissante pour aller au-dela. Une solution de réglage possible est de décaler le rotor ce qui affaibli le circuit magnétique. Je vais faire quelques rondelles de calage pour cela.   Je pense garder cette configuration de 2 bobines. Soit avec 2 redresseurs/régulateurs, soit avec un seul régulateur...

Lire la suite...

samedi 15 septembre 2018

Vérification de la polarité des aimants

Voici une petite astuce pour vérifier que les aimants du rotor d'alternateur sont bien placé cote à cote avec des polarités inversées. Avec une boussole le pôle nord de l'aiguille est coloré : . Bon bien sûr cette vérification est faites bien en amont du montage mais elle permet de lever un doute car quand cela ne fonctionne pas toutes les hypothèses sont bonnes à prendre....

Lire la suite...

Bobinage triphasé

Voici mon stator triphasé chaque phase de 6 pôles tous les 3 pôles bobinés de 6 tours tous dans le même sens. La configuration est en étoile avec le centre cablé aussi pour des essais de correction de déséquillibrage. Fils émaillés de Ø2mm cela fait une section de Pi² ! A fond avec 14.2V et 400W avec un rendement de 80% on aurait 160W par phase soit une densité de courant de 3.6A/W. Les fils de raccordement sont extra souples avec 651 brins de Ø0.7mm pour une section de 2.5mm². Les aimants sont en chemin... ...

Lire la suite...

vendredi 21 septembre 2018

Mesures triphasées

Pour être sûr de mes mesures je vérifie que la pince ampèremétrique donne bien les bonnes valeurs. Pour cela je compare son signal à oscilloscope avec une valeur mesurée aux bornes d'une résistance de 0.033 ohms. La charge est une ampoule de 20W/12v en sortie du pont triphasé filtré par 4 condensateurs de 4700µF. En ch3 violet la tension par rapport au point milieux de l'alternateur triphasé. En ch1 jaune le courant mesuré aux bornes d'une résistance de 0.033ohms. En ch4 vert la tension aux bornes de la pince ampèremétrique sur le calibre 1A/V. Les courbes ont une allure identique en jaune on mesure un courant de 3.9A crête, en vert 3.7A on dira que c'est bon à 5%. Observons les 3 phases par...

Lire la suite...

dimanche 23 septembre 2018

Redémarrage du moteur

Voici venue l'heure du redémarrage du moteur... Mais je n'ai pas encore fait toutes les modifications que je souhaitais notamment sur le pilotage de la géométrie variable du turbo. Pas grave j'ai fait une nouvelle bride qui déplace le poumon de ~74°, comme j'ai enlevé la pompe à vide j'utilise celle pour faire les composites ... Là je vais avoir suffisamment de puissance pour monter l'alternateur en régime, alors je le charge avec 6 ampoules de 12V 55 watts après le pont redresseur triphasé et les 4x4700µF de filtrage. J'ai relevé la courbe de puissance en fonction de la tension d'alimentation de chaque ampoule pour un bilan plus précis. J'utilise un ELM327 Bluetooth pour transmettre les...

Lire la suite...

dimanche 30 septembre 2018

Dépannage GMV

Je me demandais pourquoi le groupe moto ventillateur ne déclenchait jamais durant mes essais : c'est louche ! En utilisant l'outil de diagnostique "diagbox" je ne vois aucune erreur de ce coté là mais je m'aperçois que lors de la commande de test de l'actionneur on entend bien un relais coller mais rien au niveau du moteur. Il y a bien une tension aux bornes du bloc de commande et aux bornes du moteur alors je le démonte : pas d'impédance aux bornes du moteur !!! Rien de visser sur ce bloc moteur que des pates de ferraile déformées pour l'assembler. Je les découpe à la mini disqueuse et voilà la platine des charbons : On dirait qu'il possède un système fusible rudimentaire mais...

Lire la suite...

Page top