samedi 10 août 2019

Cornières de capot

Je décide de ne pas utiliser les cornières faites avec les moules car elles ne s'ajustent pas parfaitement.

J'utilise des bandes de PVC de 10cm de larges trouvées au rayon huisserie de Leroy Merlin pour récupérer le profil.

Elles ont un coté lisse et un autre strié. Elles épousent bien la forme du fuselage mais je dois ajouter quelques cales en bois pour bien les plaquer sur les parties droites. Je colle dessus des bandes de carton de 2.5cm de large pour compenser l'épaisseur du capot. Le tout est recouvert de scotch d'emballage pour le démoulage. Un film étirable protège la peinture.

Je strate 5 couches de sergé carbone 200gr/m². Avant le démoulage, je fais 3 trous de centrage par cornière pour quelles retrouvent leur place après les découpes. Les cornières sont bien rigides et parfaitement adaptée.

Je remarque que les extrémités des baguettes qui forment le caisson du bas du fuselage pour supporter les efforts du train avant et du moteur ne sont pas recouvertes avec la platine inférieure du support des silentbloc du moteur. Elles ont un entraxe de 425mm alors que la platine en aluminium fait 385 de long. Je vais faire une platine inférieure en carbone qui les recouvre car je n'aime pas plier l'aluminium source potentielle de nombreuses fissures.

Pour cela j’utilise le reste de bibiais carbone du longeron de 400gr/m², vu la largeur du tissus ça tombe plutôt bien (3 morceaux de 130mmx433mm), je fais 9 couches pour obtenir une épaisseur de 4mm. il y a une couche de fibre de verre pour éviter la corrosion galvanique avec les éléments métalliques. Je le fais sous vide sur un gabarit en mousse taillé au fils chaud. Une fois découpé il fait 460mm de large la section est celle des plans.

Après ponçage des surfaces je colle le tout, j'ai enduit les vis de cire avant le serrage pour facilité leur enlèvement.

vendredi 7 octobre 2011

Passage du pot

Dans les plans il est écrit de mettre le carter de pot 2 cm en retrait du bord du capot inférieur recemment modifié. J'ai alors fait une extension du moule dans du polystyrène extrudé de 3 cm collé au double face pour que ce soit plus joli.

capot_pot_ext.jpg capot_pot_ext_arach.jpg capot_pot_ext_demoul.jpg

J'ai bien mastiqué pour faire un arrondi bien lisse. J'ai utilisé du tissu d'arrachage pour drainer le surplus de résine qui avait tendance à couler au fond du moule. Sur la photo de droite on voit bien le mastic collé sur la pièce.

capot_pot_ext_fin.jpg

Passage du pot : 51gr

dimanche 2 octobre 2011

Les capots du moteur

capot_sup.gif capot_inf.gif

Pour découper les tissus j'utilise les gabarits ou j'en taille de nouveaux comme pour le capot supérieur. Le gabarit est épinglé sur le tissus pour qu'il reste en place pendant la découpe grossière.
decoupe_tissus.jpg gabarit_capot.jpg
Même résine et durcisseur, un taffetas de 100gr/m² de fibre verre mais avec deux couches de sergé carbone 200gr/m². L'application de la résine se fait au "rouleau patte de lapin". J'avais prévu du tissus d'arrachage mais je ne l'ai pas utilisé vu l'efficacité du rouleau. La découpe des bords se fait aussi quand la résine commence à durcir.
decoupe_strates_fraiches.jpg capot_sup_renfort.jpg capot_inf_renfort.jpg
Le lendemain je découpe des bandes de polystyrène extrudé de 5x30mm collées à l'adhésif double face et recouverte d'une bande de sergé carbone 200gr/m² pour faire des renforts. Là le tissus d'arrachage est utilie car tout se fait au pinceau. Vivement lundi soir qu'on démoule ces grosses pièces.

Le démoulage se passe sans problème en partie parce que les vergétures du moules avaient été mastiquées. De plus cela évite d'avoir à poncer un surplus de résine.

capot_moule_vergeture.jpg capot_traces_plasti.jpg

Pour le plaisir de l'oeil :
fuselage_capot_look.jpg fuselage_capot_look_a.jpg


capot supérieur : 1071gr
capot inférieur : 878gr
5 cornières de fixation : 120gr
Page top