avion Gaz'Aile 2 ULM

Avancement de la réalisation du Gaz'Aile 2 de Lino.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


lundi 16 juillet 2012

EVF et EH : pose des karmans

Je réajuste le karman d'EVF en regardant la ligne de contact avec la peau du fuselage. Après collage, je ponce pour casser les bords vifs dus à la découpe puis je mastique.
EV_EH_carman_2.jpg EV_EH_carman_3.jpg


Mes ferrures de fixation d'EH sont différentes des originales mais cela se passe bien avec les karmans. J'utilse sangles et cales en bois pour maintenir une légère pression lors du collage.
EV_EH_carman_1.jpg EV_EH_carman_4.jpg


Aprés un petit coup de ponçage :
fuselage_raccord_carmans_b.jpg fuselage_raccord_carmans_a.jpg fuselage_raccord_carmans_c.jpg

samedi 14 juillet 2012

EVF : peau de fuselage et saumon

Comme je n'ai plus grand chose à faire à l'arrière du fuselage, je décide de fermer avec la peau en contreplaqué de 1.2mm d'épais. Je fais cette peau d'une seule pièce. Pour éviter qu'elle se casse je cloue deux baguettes d'appuis de chaque coté de l'EVF.
fuselage_peau_cale.jpg fuselage_peau_EVF.jpg

Le saumon était déjà fait je n'ai plus qu'à le placer.
EVF_collage_saumon_a.jpg EVF_collage_saumon_c.jpg EVF_collage_saumon_b.jpg


Après le masticage du saumon, je fais le raccord de l'EVF à la peau du fuselage avec de la FV de 400gr/m².
EVF_masticage.jpg EVF_collage_saumon_d.jpg fuselage_peau_fv_400gr.jpg

vendredi 13 juillet 2012

EVM : mousse et saumon

Je fais le saumon de la même manière que pour l'EVF (vu sur ce billet). Pour le remplissage du "sabot" j'utilise une seule nervure de 15mm d'épais en polystyrène que je courbe avec une cale de même matière en son milieu pour faire l'appui. Cela permet d'avoir un vide entre cette mousse et NF0 pour faire plus léger et y glisser la ferrure. Je fais deux trous pour le passage des vis. Je maintiens le tout sous pression avec du film alimentaire. Je craignais que le contact se fasse mal dans la partie convexe de la courbure alors j'ai ajouté des pinces et du coup cela m'a déformé un peu le moule ... je vais devoir mastiquer un peu.
EVM_saumon_pression.jpg EVM_place_sabot.jpg EVM_sabot_pression.jpg

Je fais deux gabarits en CP pour découper au fil chaud le talon c.a.d. la partie la plus longue du remplissage.
EVM_talon.jpg EVM_collage_saumon_b.jpg EVM_talon_ferrure.jpg


Une fois démoulé, j'ajuste la découpe du saumon puis je le colle sur l'EVM :
EVM_saumon_decoupe.jpg EVM_collage_saumon_a.jpg EVM_masticage.jpg

Je mastique et ponce pour que l'épaisseur de la fibre de verre ne soit plus perceptible.

mercredi 9 mai 2012

EVM : ajustage du bas

Je trace et découpe le bas de l'EVM avec l'EH en butée haute soit 17° par rapport aux lisses. La butée basse est à -10°. L'ajustage du débattement +13° / -7° se fera sur la commande.

evm_bas_trace.jpg EH_force_0.jpg


La force qui s'exerce sur la commande pour maintenir l'EH à 0° est de ~5kg.

vendredi 4 mai 2012

EFM : plancher de rotule

Je vais faire le plancher de rotule à la nouvelle sauce de Serge. De plus il n'y aura pas de cale pour avoir une pente de 24° puisque c'est la bride de la rotule qui s'en charge. Là aussi je fais une attention particulière pour le collage des pièces à un point qu'il y a plus de cales que de pièces à coller ...

c9b_serre_joint_a.jpg c9b_serre_joint_b.jpg


Il s'en suit le montage à blanc de l'EVM pour le placement du support de rotule, de la découpe de l'axe du guignol. Je suis content du résultat, simple et efficace. Le plus dur c'est de percer à la main les deux trous Ø5mm pour les vis du support de rotule. En appuyant sur le foret avec un tournevis plat et en tournant avec une pince on y arrive quand même.
 
c9b_plancher_percage.jpg evm_axe_taille.jpg c9b_coins.jpg

J'ai mis la photo de l'axe avec un réglet pour voir les proportions de la chose. Edit : Le guignol n'est pas rigouresement perpendiculaire à l'axe pour faciliter le croisement des câbles mais comme je vais mettre des guides et bien ça ne sert à rien...

evm_plancher_d.jpg evm_plancher_b.jpg evm_plancher_a.jpg


Le guignol peut être placer encore plus bas (de l'autre coté de la fixation) mais je pense que le montage/démontage sera plus aisé avec des outils conventionnels surtout avec des écrous Nylstop qui demandent des clefs de chaque coté. Le passage des fils confirmera.

evm_plancher_e.jpg

EVF : montage

J'ai beau retourner le problème dans tous les sens, la cote qui me va bien entre le haut des lisses principales et NF0 de l'EVF est de 107mm +/-3mm. Cela ne met pas NF0 10mm au dessus du dos du fuselage, plutôt comme les plans DAO légèrement en dessous. Attention, les constructeurs qui utilisent les pièces du CSA devront vérifier leur montage en fonction de celle-ci si ils ne veulent pas utiliser de cale...

c9_ab_ajustage.jpg c9_ab_decoupe.jpg evf_placement_a.jpg


Pour caler l'evf j'utilise des grandes équerres "maison". Je découpe pas un mais deux cadres C9B pour prendre en sandwich les baguettes de longeron.

evf_placement_c.jpg evf_placement_b.jpg evf_placement_d.jpg


Il faut accorder une attention particulière au placement des pinces et serre-joints pour que le placage des cales soit éfficace. Pas question de faire "bailler" un collage. Je m'aide de nombreux bouts de bois pour optimiser les appuis. Je vérifie au fil l'aplomb de l'EVF avec un repère sur C10.

evf_placement_e.jpg evf_placement_f.jpg evf_placement_g.jpg evf_placement_h.jpg evf_fixation_ba.jpg


Je dresse une tente avec un chauffage de salle de bain pour voir une température de 25°C car les nuits décendent en dessous de 10°C : il caille ce mois de mai 2012 !

dimanche 29 avril 2012

EVM : montage à blanc

Dans le DVD de la liasse de paques 2012 il y a mon schéma de cale inclinée avec plein de "?" derrière ;-) Voici l'explication en images :

ev_cale_bois.jpg


Je place des cales à l'adhésif double-face de 30mm entre les deux longerons d'EVF et d'EVM que j'immobilise avec des serre-joints. Je les aligne puis je colle au double face les différents éléments pour me donner et tracer la position du canon fileté dans son attache.

evm_blanc_a.jpg evm_blanc_b.jpg evm_blanc_c.jpg


Comme cela la rotule travaille dans un axe plus confortable. Notez que cela fonctionne très bien sans cale et avec une ferrure droite : c'est que j'aime bien faire compliqué au lieu de faire simple.

samedi 14 avril 2012

EVM : anodisation des pièces

Anodisation avec toujours la même encre pour imprimante. Elle donne un aspect couleur bois qui fait parfois penser à du camouflage militaire. Ce n'est pas voulu, la teinte est complétement aléatoire en fonction du lot de matières, du nettoyage des pièces à la soude, du temps d'anodisation et de trempage dans la teinte. Elle me sert uniquement à vérifier que l'anodisation à bien fonctionné.

evm_pieces.jpg evm_pieces_gp.jpg

mercredi 11 avril 2012

EVM : axe de rotation

La partie mobile de l'empennage se fixe par le biais d'une cale en bois et d'une ferrure (en vert) qui contient une rotule GE6 sur la partie fixe. La partie mobile (en violet) à une pate en acier 254CD4 sur laquelle vient se souder un boulon à la verticale sur les plans DAO qui donne un mouvement "bizarre" à l'EVM.
evm_fixation.gif
Il est recemment recommandé de le mettre dans l'axe de rotation comme sur le proto. Cet axe est à 24° de la verticale et la rotule que j'ai ne tolére que 13°. La solution que je retiens est de plier la ferrure supérieure (en violet). Je choisis un angle de 152° ce qui donnera une cale pas trop épaisse (en vert). J'augmente la longueur de la ferrure pour conserver les axes et la position définis dans les plans DAO :
evm_fixation_cale.gif
Je l'ai faite aussi plus épaisse (5mm) pour faire un épaulement pour que la rotule ne sorte pas.Voici le plan coté de cette ferrure. Je n'invente rien, j'incorpore les informations que je trouve dans la liasse de plan, sur le forum du Gazaile et chez d'autres constructeurs pour retenir une solution que je trouve réalisable avec mes moyens.

evm_axe_sup_a.jpg evm_axe_sup_b.jpg evm_axe_sup_c.jpg

evm_ferrure_pli.jpg
Il y a un retour aux sources aussi dans les plans avec un empilage de pièces simples et facilement usinables. Je fais pourtant un palier de support de rotule plus compliqué mais qui retire quelques pièces. En effet en plus de contenir la rotule GE6 il prend la fonction des boulons de fixation avec ses trous taraudés et celle de la cale avec son plan incliné à 24°. Le guignol de commande sera placé plus bas comme cela il ne sera pas nécessaire de le plier. J'ajusterai la longueur de l'axe sur place.
evm_axe_inf_a.jpg evm_axe_inf_b.jpg evm_axe_inf_c.jpg


je n'ai pas reprodui les arrondis que j'avais dessiné sur ce plan.

dimanche 11 mars 2012

EVF : saumon

C'est la même méthode qu'avec les saumons d'EH. Par contre j'utilise uniquement de la fibre verre (une couche 200gr/m² et une de 100 gr/m²) pour ne pas perturber l'antenne VHF. La mousse taillée/poncée est recouverte d'adhésif "d'emballage" ciré.
evf_saumon_b.jpg evf_saumon_a.jpg

Le film alimentaire pour plaquer les tissus de verre et d'arrachage et difficile à mettre, d'autant qu'il est trop mince et de mauvaise qualité (discount alimentaire).
evf_saumon_e.jpg evf_saumon_d.jpg

Aprés un léger ponçage et une découpe : 25gr.

vendredi 13 janvier 2012

EH : finitions

Avant la couche de fibre verre 100gr/m², je mastique le plus gros des défauts. Le flambage est bien visible avec ce mastic coloré brun/rouge fait de microballon (20% en poids) et de résine.
J'en place grossièrement puis je passe un premier coup de couteaux. Il ne faut pas trop en mettre pour pas que la lame soit soulevée. J'observe là où il est écrasé et là où il en manque puis je complémente.
Le deuxième passage léger sert à vérifier que la lame effleure bien toute la surface mastiquée.
Puis le dernier passage en appuyant légèrement plus avec un déplacement bien régulié pour un aspect bien lisse.

Il faut absolument se retenir de faire des petites corrections, en général elles font soit des trous soit des bosses. Le mieux est de recharger légérement les trous et de refaire un passage complet. Il ne faut pas trop appuyer non plus sinon on déforme la peau et on crée des larges dépressions. Si il y a trop à corriger le mastic tiré bouge celui en place et cela fait un large creux. Pour ce cas de figure il faudra attendre que cela durcisse pour faire un deuxième masticage.
EH_mastiquage_c.jpg EH_mastiquage_b.jpg EH_mastiquage_a.jpg

Sur les photos, le bord de fuite de droite est fini celui de gauche est en cours de lissage.

Suite : après ce premier masticage j'ai une ligne droite entre les nervures. Je vais pouvoir utiliser un gabarit pour atteindre le bon profil. La technique est la même mais dans l'autre axe. Cette fois, suite au conseil de Serge je monte la charge à 25%, j'enduis grossièrement, je passe le gabarit, je regarde où il y a des manque de mastic, je recharge et je repasse de nouveau le gabarit. C'est un premier passage je laisse quelques rayures. Je finirai une fois cette première mise au profil durcie.
EH_finition_gabarit.jpg EH_finition_ragreage.jpg EH_finition_raclage.jpg

J'ai déménagé l'EH dans le salon d'été car avec les premières grosses gelées l'EJP va surement se déclencher. Hors de question d'utiliser du chauffage électrique. EH_finition_salon.jpg

samedi 7 janvier 2012

EH : montage à blanc

Avant de faire la couche de fibre de finition, j'entreprends le montage à blanc. Je vérifie la position de l'empennage, le débattement à +13°; -7° par rapport à l'horizontale (la lisse de 30x30) le neutre est à + 2°. J'utilise le niveau et des cales en bois pour vérifier la position angulaire. Je m'assure avec des cales sous le fuselage que les lisses sont bien dans un plan parallèle au sol.
EH_essai_blanc.jpg
La trappe d'accés est suffisamment dimensionnée pour accéder aux têtes de vis des attaches et du bras de commande. Pour monter l'axe du trim sur l'attache du fuselage ce sera un peu plus difficile avec le dos du fuselage fini. Le bras de levier lui pourra être monté avant de mettre l'EH en place. Le plus rigolo c'est les essais de Tab/trimmer. Je fixe la charnière provisoirement avec de l'adhésif double face et des punaises. J'ajuste la tige de commande pour avoir le tab en lisse avec l'EH à 2° et l'axe du moteur pas à pas sorti à mi-course (5mm). Je croche une demie brique qui pèse 1.2kg sur le Tab. Et c'est parti pour la vérification du fonctionnement et du débattement. J'ai le point d'attache de la tige sur Tab un peu trop distant de l'axe de rotation par rapport à la simulation, si je dois gagner de l'amplitude je réduirai cette cote. La vidéo (7Mo) ci-dessous montre le fonctionement du trimmer pas à pas et le débattement en fonction de la position de l'EH.
eh_tab_vid.jpg
Cela fonctionne et est conforme à ce que j'en attendais. L'axe carbone grince un peu, surement une question de rodage. Je suis content du résultat.

mardi 3 janvier 2012

EH : réalisation du trimmer

Après la simulation la matérialisation. Je taille des pièces au tour et la fraise. Un petit coup de sablage pour les pièces en alu. Les parties qui prennent de la friction sont en laiton car je n'ai pas de chute de bronze assez grandes.
EH_trim_a.jpg EH_trim_b.jpg EH_trim_c.jpg

Je place le tout dans l'empennage pour vérifier comment cela se passe. Je fais le trou pour passer le demi-axe. Il faut faire une fente assez grande car la pente est douce. Cela se monte presque tout seul.
EH_trim_d.jpg EH_trim_e.jpg

Il me reste à anodiser les pièces alu, à coller/visser sur la pièce en hêtre le support d'axe et à faire la deuxième partie de la charnière du tab.
EH_trim_poids.jpg
L'ensemble des pièces du trim pèse 154gr : cool 8-)

dimanche 1 janvier 2012

EH : Tab en tissus carbone

Le Tab est une pièce mobile qui permet de corriger de manière aérodynamique la position de l'EH. Normalement il est à faire en CP et baguettes de bois. Jean-Luc l'a fait en mousse+tissus carbone et a gagné pas mal de poids. Il a fait aussi la partie mobile de l'EV en suivant cette méthode, on y viendra peut-être en fonction du résultat de cette première expérience. Je fais deux guides de fil chaud en CP et je découpe la mousse de polystyrène. Je creuse ensuite un logement cylindrique pour recevoir un jonc carbone creux Ø4mm qui sert de renfort (pièce de cerf-volant de chez Décathlon). En effet avec la petite cale en hêtre qui va recevoir la rotule il contribue à la rigidité pour bien transmettre la poussée du moteur de trimmer.
EH_tab_axes_carbone.jpg EH_tab_renfort_rotule.jpg EH_tab_renfort_bas.jpg


La charnière sera faite à l'aide d'un autre jonc carbone Ø3mm sur lequel on enroulera 2 tissus carbone. La flèche pour tir à l'arc Ø5.5mm en carbone aussi servira d'axe de poussée du moteur/trimmer. Ces fléches sont calibrées pour recevoir une puissance d'arc de 35 livres, c'est plus que suffisant. Je commence à coller une bande de carbone de ~4cmx74cm qui recouvre le jonc, le renfort en hêtre et l'angle qui servira de charnière.

Le plus difficile dans cette histoire aura été de mettre de la parafine sur la baguette d'axe... J'ai rapé quelques "chutes" de bougies au couteau économe puis j'ai mis à fondre dans une petite casserole. J'ai fait entrer la soupe dans un tuyau alu Ø9mm interne en improvisant un entonnoir avec du carton et du ruban adhésif de peintre. La chaleur a fait fondre l'adhésif et je me suis fait une séance de sado masochisme. Comme le tuyau était plein lorsque j'ai plongé la tige carbone j'ai remis de la cire un peu partout dans l'évier de la cuisine devant les yeux de ma tendre et douce. Elle me fait remarquer au passage que je lui ai ruiné un torchon. C'était un vieux , ouf, la scéne de ménage est évitée de peu. J'aurai du mettre plus de bougie colorée, car cela aide à voir si la couche est bien uniforme.

Je découpe une bande de ~4cm de tissus carbone qui vient recouvrir l'axe par dessus la première bande et un grand morceau qui va recouvrir tout le Tab. J'utilise une planche et deux règles pour bloquer l'axe à sa place.

EH_tab_premiere_couche_carbone.jpg EH_tab_couche_charniere.jpg EH_tab_charniere_blocage_axe.jpg

J'utilise du tissus d'arrachage et des morceaux de bache pour ce sandwich.

Quelle galère le démoulage de l'axe !!! Je n'ai pas du mettre assez de parafine. Pour le démouler j'ai improvisé un tunnel thermique avec deux règles et une planche.
EH_tab_pince.jpg EH_tab_tunnel_thermique.jpg EH_tab_decapeur.jpg

J'ai du maintenir le décapeur thermique qui soufflait dans ce conduit pendant au moins 1 minute et demi. Impossible de retirer l'axe avec la pince, ses poignées sont venues avant. J'ai utilisé l'étau et là, à la limite de la rupture, le truc se décoince dans un crissement bien audible.
EH_tab_retire_axe.jpg EH_tab_tranche.jpg EH_tab_poids.jpg


Je découpe et ponce les bords ce qui nous amène à un poids de 124gr : pas mal ;-)

Je poursuis la réalisation de la charnière en m'inspirant de la méthode donnée par Yannec Barre d'Amiens dans la liasse de plans. Cette fois-ci je double la quantité de parafine. Pour le démoulage je place la pièce dans l'étuve à 60°C et le jonc se retire bien plus facilement.EH_tab_charniere.jpg Pour la découpe des encoches en créneaux je vais me faire un petit guide.

samedi 31 décembre 2011

EH : saumons

Les "saumons" sont les pièces qui prennent place en bout d'aile. Ils ressemblent de loin au poisson d'où le nom... Le profil est fourni avec les plans, il n'y a qu'à faire un gabarit de découpe au fil chaud. Je reporte la forme de l'autre plan au stylo directement en me guidant avec le bord de l'EH. Pour la découpe j'utilise la scie à ruban suivi du collage.
EH_vue_gauche.jpg EH_saumon_decoupe.jpg EH_saumon_collage.jpg

Une fois les saumons collés je peux faire le ponçage facilement. Je casse les angles avec de l'abrasif de ponceuse à bande grain 80. Puis je finis au papier silex grain 150. C'est rapide et amusant à faire.
EH_saumon_ponce.jpg EH_saumon_carbone.jpg EH_tab_saumon_carbone.jpg

Je revouvre les saumons d'un tissu carbone 200gr/m² car le polystyrène marque facilement. Je taille les tissus au bagarit pour avoir une petite zone d'un cm de recouvrement mousse/CP. Les tissus ne sont pas faciles à mettre car une fois encollés, ils se déforment rapidement. Un tissus d'arrachage vient pomper l'excédent de résine, un film étirable et de l'adhésif maintiennent le tout plaqué.

Après le collage des tissus une petite séance de ponçage s'impose. C'est incroyable la rigidité qu'apporte le carbone ! Je peux désormais manipuler l'empennage sans prendre mille précautions. J'attends de faire complétement le Tab/trim pour le mastiquage.
EH_saumon_carbone_fini.jpg EH_vue_avant_mastiquage.jpg

vendredi 30 décembre 2011

EH : collage des BAs

Une fois la deuxième peau collée il faut poncer les jointures et les diverses traces. Je découpe l'excédent de fibre carbone à la cisaille à tôle. Je finis le bord de fuite et le logement du tab en ponçant à la règle. La trappe de visite s'ajuste bien il faut cogité un système de fixation : élastique? vis? velcro? loquet? ce ne sont pas les systèmes qui manquent... Pour la fixation de l'EH j'ai voulu prendre des vis à tête fraisée pour le gain de poids et le profil, mais pour pouvoir les insérer je suis obligé de découper un peu les peaux. Je boucherai ces petits trous plus tard.
EH_decoupe_carbone.jpg EH_trappe_enlevee.jpg EH_trappe_mise.jpg


J'avais poncé le bords des peaux qui recevraient les BAs avant de les coller. J'ai bien fait car ils "flambes" un peu sans les longeronnets. Je place un ruban adhésif pour que la résine ne bave pas trop loin.
EH_peau_amincie.jpg EH_peau_amincie_a.jpg EH_collage_ba.jpg EH_collage_bas_scotch.jpg

Je m'étais posé la question de savoir si le CP des peaux devait recouvrir les BA ou si la toile carbone venait par dessus. J'ai choisi cette dernière solution car la toile est très fine et je pense que se sera plus simple à mastiquer. Cependant lors de la pose des pinces, j'aurai pu eviter un léger flambage en intercalant sur toute la longeur une bande de mousse de 1cm de large taillée au profil entre les deux peaux comme le montre l'illustration ci_dessous :EH_ba_simulation.jpg
Voila, les BA sont collés et poncés :
EH_ba_colles.jpg EH_vue_centre.jpg EH_BA_flambe.jpg
Sur cette dernière photo on voit le léger flambage de la peau.

jeudi 29 décembre 2011

EH : collages

Après quelques montages "à blanc" il faut franchir le pas du collage. C'est toujours un grand moment. Ce temps froid est favorable car on peut prendre son temps. Les pièces doivent être bien séches, les peaux supérieures avaient pris place devant la cheminée pendant que les parties inférieures collaient.
EH_premier_collage.jpg
Je prépare des règles pour pincer les bords de fuite. Je fais une petite trape de visite pour l'accès aux vis et au moteur du trim.
EH_trappe _visite.jpg EH_trappe _visite_dessous.jpg

Je renforce le bord de fuite avec deux couches de chutes de carbone 200gr/m² : une à plat et l'autre repliée sur elle-même pour faire plus d'épaisseur. J'ai failli oublier de vernir l'intérieur des peaux et le longeron. Je l'ai fait avec de la résine légèrement diluée avec de l'acétone. Cela devrait limiter le gondolage à cause de l'absorbtion d'humidité.
EH_fermeture.jpg EH_fermeture_devant.jpg

Voici des vues du logement du tab et la finition du bord de fuite renforcé carbone :
EH_emplacement_tab.jpg EH_BF.jpg

Vraiement trés pratique ce concept d'étuve. Demain, je colle les BAs.

mardi 27 décembre 2011

EH : suppression des longeronets

Serge, dans un de ses commentaires, m'indique qu'ils ne sont pas nécessaires. En effet, une fois fait, je trouve les BA en carbone bien plus rigides que j'imaginais. On gagne 150 gr en les supprimant. Je refais des bouts de nervures et j'améliore le posage du chantier pour que le tissus carbone soit bien appliqué sur le CP que je bisoterai.

EH_renfort_chantier.jpg EH_nouvelle_nervure.jpg

EH : mise en place du longeron

Je commence par assembler les attaches. Je monte la vis du support d'axe du trim au frein filet Loctite 248 que j'aime bien car pateux et démontable facilement. Les autres liquides ne me plaisent pas, ils gouttent. Celui-ci je l'utilise depuis plusieurs années pour mes disques de freins de VTT qui dégustent et vibrent beaucoup.

EH_frein_filet_axe_tab.jpg EH_attaches_finies.jpg


Je pose le longeron sur les lisses principales qui dépassent du fuselage et je fais des cales pour le placer à 53mm de C10. Le haut du longeron est bien au même niveau que le dos. Lors des mesures je constate que la queue du fuselage est un peu vrillée. En effet je suis obligé de mettre une cale de 1.2mm sur la lisse de droite pour avoir le longeron au même niveau que le poste de pilotage au dessus de l'axe des ailes. Je fais l'équerrage au mètre par rapport au mileu du dos du cintre 9 et les bouts supérieurs du longeron.

EH_pose_mesure_longeron.jpg EH_repere_attaches.jpg EH_vue_attaches.jpg


Une fois les trous percés, je coupe le surplus de lisses, je monte l'ensemble et je vérifie le débattement. L'axe du trim fait une butée à 18° comme prévu.

EH_angle_bute_18.jpg EH_axe_tab.jpg EH_contre_plaque.jpg


En bougeant le longeron on déforme bien la queue du fuselage. Elle devrait être plus rigide avec les différents cadres qui vont tenir l'enpennage verticale. J'avais déjà été surpris par la grande rigidité qu'apportait les peaux supérieures du fuselage. Il faut redémonter le tout pour revenir à la fabrication de l'EH.

vendredi 23 décembre 2011

EH : attaches de fuselage

Les attaches de fuselage du CSA serviront de contre tôle. Je vais faire les nouvelles en intégrant le support d'axe du trim et en tenant compte de la forme du fuselage qui se ressère de 5° en bout de queue, cela évitera une cale en bois. Pour cela je pars d'une tôle en alu 2017A  de 6 mm d'épaisseur. Je fais le pourtour et les perçages en collant le modèle 2D dessus. Je découpe à la scie à métaux et je fini à la lime. Pour la dégressivité je pivote la tête de la fraise de 5°, je fais plusieurs passes de 4 en 4 mm en hauteur et en mordant moins de 2 mm à chaque passage. La pompe à huile de cette fraise est en panne, j'utilise une burette d'alcool pour lubrifier. L'épaisseur la plus fine est de 2 mm la plus large à 6mm et je réduit à 4.5 mm au niveau de la rotule.

eh_attache_fus.jpg eh_attache_fus_gp.jpg eh_pieces_longeron.jpg


Je taille aussi les contre-tôles et je fais des alégements dans toutes les pièces. J'ai les vis en acier haute résistance et les écrous frein en acier normal. Le "look" est brut d'usinage il reste la finition et quelques trous fraisés à faire.

Matière ALU 2017 : 43 €

Cumul outil : 726 €
Cumul des dépenses : 4537€

- page 1 de 2