samedi 30 août 2014

Carénage de lame de train

Je prends le profil de l'empennage qui est symétrique avec des coefficients sur X et Y pour que la base soit à 180mm et l'extrémité à 150mm et qu'il contienne l'épaisseur de la lame. Avec Microsoft Excel c'est une formalité, la liste des points est entrée dans Solidworks pour imprimer une esquisse en Spline aux côtes. Tous les fichiers sont dans l'archive carenage_train.zip.
Je commence par pointer et tailler les gabarits des extrémités et je taille la mousse en conséquence.
carenage_train_gabaris_pointe.jpg carenage_train_gabaris_decoupex2.jpg

Il y a des petites discontinuités que je comble et je fais des congés à la Plastiline.
carenage_train_mousse_plastiline.jpg carenage_train_decoupe_tissus.jpg

J'utilise un tissu 106gr/m² et un aramide 200gr/m².
carenage_train_tissus_resine.jpg

Il n'y a plus qu'à attendre que ça durcisse pour la suite...

vendredi 22 août 2014

Carénages : fixations intérieures

J'ai des écrous à serti M5 mais je n'ai pas la pince spéciale qui va avec, un simple bout d'alu percé au diamètre de la tête de vis M5, 2-3 rondelles et un maillet font l'intérim.
carenage_ecrou_a_sertir.jpg carenage_ecrou_serti.jpg carenage_fixation_int_c.jpg

Je me sers d'une grande règle avec un mètre scotché dessus, une équerre et 2 cales en mousse pour l'alignement. Je tord la lame d'aluminium pour aligner les vis.
carenage_reglage_ecart.jpg carenage_fixation_int_b.jpg carenage_fixation_int_a.jpg

Je collerai une rondelle pour vis à tête fraisée comme pour la fixation extérieure. La prochaine étape sera le carénage du train et la jonction avec les carénages des roues.

mardi 19 août 2014

fixation carénage

Pour le coté extérieur de la fixation je fais quelque chose de similaire au train avant. J'usine la tête de vis de la fusé pour quelle puisse recevoir un tube carbone (un reste de la commande de profondeur). De l'autre coté du tube carbone je colle une pièce alu avec un filetage M5. Sur le carénage je colle une rondelle alu avec un trou pour recevoir une vis M5 6 pans creux à tête fraisée.
carenage_fixation_vis_a.jpg

On ne peut pas placer le tube avant d'avoir mis le carénage en place : il faudrait trop écarter/déformer le carénage. En pratique il faut mettre le carénage, puis "en aveugle" du bout des doigts, mettre le tube carbone sur la tête de vis de la fusé puis mettre la vis de maintien.
carenage_fixation_vis_b.jpg carenage_fixation_vis_c.jpg

Une fois la vis serrée cela devient très rigide. Rien ne dépasse.
carenage_fixation_vis_d.jpg carenage_fixation_vis_e.jpg

mercredi 6 août 2014

Ajustage des carénages

Pour faciliter le tracé de la découpe, je soulève le train et approche le carénage opposé en découpant/traçant petit à petit :
carenage_ajustage_b.jpg carenage_ajustage_a.jpg carenage_ajustage_1.JPG
J'ai fait un gabarit de la section de la roue pour commencer la découpe. Les outils sont la cisaille à tôle et la mini perceuse avec (de nombreux !) disques abrasifs.
carenage_ajustage_3.JPG carenage_ajustage_2.JPG
Je trouve la forme jolie, elle tient pratiquement toute seule, pas besoin de forcer même avec les cales de 10 mm d'espacement scotchées sur le pneu.
carenage_ajustage_5.JPG carenage_ajustage_4.JPG carenage_ajustage_0.jpg

Voici une .petite vidéo de la mise en place (7Mo) spécialement pour les copains qui ont souffert avec ;-) Je tapote sur le carénage pour montrer que l'étrier et le pneu calé sont tout proches.

samedi 2 août 2014

Carénage principal et apprêt

Grosse séance de ponçage pour le fuselage :
fuselage_appret_ponce.jpg

J'ai réuni les demis carénages avec et sans extension. Un peu de masticage et encore du ponçage mais cette fois-ci c'est vite fait !
extension_carenage_avant_appret.jpg extension_carenage_empennage_appret.jpg


La forme est "fluide". Je ne l'ai pas encore ajustée car j'étais d'humeur à faire de la peinture d'apprêt vite stoppée par la pluie... j'ai oublié l'EV dans la bataille : on y retournera.

dimanche 20 juillet 2014

Extension de carénage du train principal

Comme les moules sont chez Thierry il me permet gentiment de lui emprunter ceux du carénage du train principal. J'avais vu lors des essais de placement avec les étriers qu'il serait judicieux de prolonger une demie partie :
carenage_train_princip_evaluation_a.jpg
Je colle des extensions en polystyrène pour en strater de nouveaux plus larges :
carneage_extension_a.jpg carneage_extension_b.jpg carneage_extension_c.jpg

dimanche 25 mai 2014

Freins et tuyaux haute pression

Je n'ai pas trouvé de raccord démontable pour tuyau en cuivre Ø3mm mais tout ce qu'il faut en Ø4mm : le tuyau qui tient 128 bars, le té de raccord, et des raccords suffisamment gros pour être réusinés. Je fais un taraudage Ø10mmx1.25, deux plats pour une clef de 13mm et une réduction au Ø15.5mm. A gauche les 2 raccords d'origine, en bas les écrous et olives d'origine, au centre et à droite les raccords modifiés, en haut à droite les vis pour banjos des freins d'origine.
frein_raccords.jpg
Le raccord banjo est en alu et je récupère les olives et écrous des kits ci-dessus. Je récupère les rondelles d’étanchéité des banjos d'origine. Je fais attention de ne pas créer de poche à air dans le circuit en tordant le tuyau en cuivre.
frein_raccords_mc.jpg frein_raccords_T.jpg frein_raccords_mc_gp_a.jpg frein_raccords_mc_gp.jpg
Il faudra ajuster avec les carénages de roues.
frein_raccords_rd.jpg frein_raccords_rd_gp.jpg frein_raccords_rg.jpg frein_raccords_rg_gp.jpg

samedi 28 décembre 2013

Maitre cylindre des freins

Normalement le maître cylindre est placé à l'horizontal alors qu'il est étudié pour fonctionner à la verticale. Il faut alors lui ajouter un réservoir déporté pour maintenir un niveau correct de liquide de frein. Il se fixe sur le support d'axe de la commande de volet (un exemple sur le site de Frédéric Montforte). On peut aussi trouver un maitre cylindre étudié pour fonctionner à l'horizontale comme l'a fait Bruno Ferry.

J'explore une autre voie, je le place verticalement entre les supports de sièges pour ne pas avoir de réservoir de DOT4.
frein_maitre_ensemble.jpg frein_maitre_ensemble_a.jpg frein_maitre_ensemble_b.jpg

En haut une entretoise de Ø10xØ6.2x20mm traversée par une vis tête fraisée de Ø6mm qui se serre dans une autre entretoise avec de l'autre coté une vis tête fraisée de Ø5mm. En bas une entretoise Ø10xØ6.2x20mm et un boulon de Ø6 tête fraisée.
J'ai raccourci la pige de commande du piston, je l'ai retaraudé pour récupérer le "U" de fixation.
frein_maitre_ensemble_c.jpg frein_maitre_ensemble_d.jpg

L'axe de rotation du levier est fixé par 2 vis à têtes fraisées aussi entre les supports de siège. La forme du levier permet d'affleurer la future console en position basse, le plein débattement en position haute. Cela permettra d'avoir une "classique" came de frein de parking qui s'appuiera sur la console.
frein_maitre_position_basse.jpg frein_maitre_position_haute.jpg

J'ai fait un levier dans de l'alu mou pour pouvoir optimiser l'emplacement et la forme. Le définitif sera en alu 2017 de 4 ou 5 mm + trous d’allégement et un palier de rotation en alu riveté ou vissé.
Ca me plait bien, c'est sobre en ces temps de réveillons...

samedi 7 décembre 2013

Mise en place des axes et freins

J'ai percé les trous d'axe de roue dans la lame de train avec un léger pincement de 1° vers l'avant. Une fois les fusées en place il y a moyen de modifier légèrement les angles de carrossage que je réduis au minimum bien que le trou soit perpendiculaire à la surface plane. Pour finir l'ajustement je fais une "choucroute de fibre carbone" (mélange de résine + copeaux ~1cm) plus pour pour conserver le look carbone que pour des considérations mécaniques pour avoir une surface d'appui bien plane. J'ai bien ciré les axes et le ruban adhésif sur les rondelles et les plaques d'étrier de frein puis j'ai enfilé/serré le montage complet : axe, rondelle, plaque d'étrier, roues, etc. Il n'y a pas de difficulté si ce n'est de brider correctement l'ensemble pour obtenir les angles voulus (dans la bataille j'ai oublié de prendre des photos voir celles de Frédéric Montforte par exemple). Une fois démoulé :
train_porte_a.jpg train_porte_b.jpg

Quelques coups de lime plus tard :
train_porte_c.jpg train_porte_d.jpg

Vient ensuite l'estimation de la meilleure position des étriers dans les carénages. Je les place à l'arrière, c'est encore ce qui semble faire le moins bailler le carénage :
carenage_train_princip_evaluation_a.jpg carenage_train_princip_evaluation_b.jpg position_etrier_carenage.jpg

Une fois l'angle de la plaque support étrier vu, je fais le contre perçage des 4 trous Ø6mm. La plaque d'étrier sera taraudée 4 fois. Un peu de râpe, lime et toile abrasive pour arrondir les extrémités de la lame :
lame_percee_fusee.jpg lame_arrondie_fusee.jpg train_roues_chantier.jpg

Un ensemble fusée en titane, plaque d'étrier, étrier de frein + plaquette, vis + rondelle pèse 631gr. Dans la liasse il y a la photo de l'ensemble complet de Bruno à 13.2 Kg. Je mesure le mien avec une balance industrielle (pas le pèse-personne de la photo ;-) ) à 13.72 Kg qui se décompose en détail :
  • 6.54 Kg pour la lame de train,
  • 0.56 Kg x 2 attaches de train complète, axe en titane et avec cales d'inclinaison,
  • 2.40 Kg x 2 pour pneus montage tubless, jantes, rondelles renforts de jante, moyeux, roulements, disques de frein, vis,
  • 0.39 Kg x 2 pour supports d'étrier, étrier, vis et plaquettes,
  • 0.15 Kg x 2 pour les fusées en titane (axes + rondelles),
  • 0.09 Kg x 2 pour vis d'axe, rondelles d'axe, rondelles d'espacement d'étrier (0.39 + 0.15 + 0.09 = 0.63 kg vérifié sur une autre balance à 631gr).
J'ai une fixation de train plus légère mais avec les cales d'inclinaison et les rondelles de renfort des jantes. La différence principale ne peut qu'être dans les pneus/jantes/moyeux. Bruno a utilisé des pneus 4 ply, moi des 6 ply tubless :
etrier_support_630.jpg poids_lame.jpg

Notez qu'avec ce montage, même si la soudure de la fusée et de sa rondelle lâche ou que la vis d'axe s'en va, la roue est retenue par le disque et l'étrier ... au moins quelques temps :lol
espacement_etrier.jpg etrier_monte_a.jpg etrier_monte_b.jpg

J'utilise une vis M12 6 pans creux et deux rondelles pour l'ajustement. Pour la fixation extérieure je compte bien faire le même système que pour l'avant. pris sur la tête de vis. A l'intérieur des vis s'imposent.
axe_rondelle_vis.jpg

vendredi 6 décembre 2013

rondelles glissantes pour train avant

Je trouve que les palonniers sont durs à manœuvrer à cause principalement du frottement de la tête de fourche sur le palier en alu (bon il n'y a pas de graisse pour l'instant) car ils sont fortement maintenus en pression avec l'élastique de suspension (~100Kg). J'ai mis deux rondelles en téflon Ø50xØ38 entre ces 2 pièces, il y a un mieux mais ce n'est pas encore ça...
bagues_teflon.jpg train_av_rondelle_place.jpg

Je regarde pour des butées à billes mais elles sont épaisses (13mm). Il y aurait peut être un moyen de conserver uniquement les billes, de faire une gorge dans le palier pour les accueillir et une rondelle supérieure plus mince en alu. Il se posera alors le marquage de ces pièces lors du placage au décollage ou du martelage en cas de terrain à forte oscillation... On peut aussi enlever quelques frottements en mettant des roulements sur les 4 axes de poulies mais tout cela au détriment du poids.

- page 1 de 4

Page top