avion Gaz'Aile 2 ULM

Avancement de la réalisation du Gaz'Aile 2 de Lino.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


samedi 30 août 2014

Carénage de lame de train

Je prends le profil de l'empennage qui est symétrique avec des coefficients sur X et Y pour que la base soit à 180mm et l'extrémité à 150mm et qu'il contienne l'épaisseur de la lame. Avec Microsoft Excel c'est une formalité, la liste des points est entrée dans Solidworks pour imprimer une esquisse en Spline aux côtes. Tous les fichiers sont dans l'archive carenage_train.zip.
Je commence par pointer et tailler les gabarits des extrémités et je taille la mousse en conséquence.
carenage_train_gabaris_pointe.jpg carenage_train_gabaris_decoupex2.jpg

Il y a des petites discontinuités que je comble et je fais des congés à la Plastiline.
carenage_train_mousse_plastiline.jpg carenage_train_decoupe_tissus.jpg

J'utilise un tissu 106gr/m² et un aramide 200gr/m².
carenage_train_tissus_resine.jpg

Il n'y a plus qu'à attendre que ça durcisse pour la suite...

vendredi 22 août 2014

Carénages : fixations intérieures

J'ai des écrous à serti M5 mais je n'ai pas la pince spéciale qui va avec, un simple bout d'alu percé au diamètre de la tête de vis M5, 2-3 rondelles et un maillet font l'intérim.
carenage_ecrou_a_sertir.jpg carenage_ecrou_serti.jpg carenage_fixation_int_c.jpg

Je me sers d'une grande règle avec un mètre scotché dessus, une équerre et 2 cales en mousse pour l'alignement. Je tord la lame d'aluminium pour aligner les vis.
carenage_reglage_ecart.jpg carenage_fixation_int_b.jpg carenage_fixation_int_a.jpg

Je collerai une rondelle pour vis à tête fraisée comme pour la fixation extérieure. La prochaine étape sera le carénage du train et la jonction avec les carénages des roues.

mardi 19 août 2014

fixation carénage

Pour le coté extérieur de la fixation je fais quelque chose de similaire au train avant. J'usine la tête de vis de la fusé pour quelle puisse recevoir un tube carbone (un reste de la commande de profondeur). De l'autre coté du tube carbone je colle une pièce alu avec un filetage M5. Sur le carénage je colle une rondelle alu avec un trou pour recevoir une vis M5 6 pans creux à tête fraisée.
carenage_fixation_vis_a.jpg

On ne peut pas placer le tube avant d'avoir mis le carénage en place : il faudrait trop écarter/déformer le carénage. En pratique il faut mettre le carénage, puis "en aveugle" du bout des doigts, mettre le tube carbone sur la tête de vis de la fusé puis mettre la vis de maintien.
carenage_fixation_vis_b.jpg carenage_fixation_vis_c.jpg

Une fois la vis serrée cela devient très rigide. Rien ne dépasse.
carenage_fixation_vis_d.jpg carenage_fixation_vis_e.jpg

mercredi 6 août 2014

Ajustage des carénages

Pour faciliter le tracé de la découpe, je soulève le train et approche le carénage opposé en découpant/traçant petit à petit :
carenage_ajustage_b.jpg carenage_ajustage_a.jpg carenage_ajustage_1.JPG
J'ai fait un gabarit de la section de la roue pour commencer la découpe. Les outils sont la cisaille à tôle et la mini perceuse avec (de nombreux !) disques abrasifs.
carenage_ajustage_3.JPG carenage_ajustage_2.JPG
Je trouve la forme jolie, elle tient pratiquement toute seule, pas besoin de forcer même avec les cales de 10 mm d'espacement scotchées sur le pneu.
carenage_ajustage_5.JPG carenage_ajustage_4.JPG carenage_ajustage_0.jpg

Voici une .petite vidéo de la mise en place (7Mo) spécialement pour les copains qui ont souffert avec ;-) Je tapote sur le carénage pour montrer que l'étrier et le pneu calé sont tout proches.

samedi 2 août 2014

Carénage principal et apprêt

Grosse séance de ponçage pour le fuselage :
fuselage_appret_ponce.jpg

J'ai réuni les demis carénages avec et sans extension. Un peu de masticage et encore du ponçage mais cette fois-ci c'est vite fait !
extension_carenage_avant_appret.jpg extension_carenage_empennage_appret.jpg


La forme est "fluide". Je ne l'ai pas encore ajustée car j'étais d'humeur à faire de la peinture d'apprêt vite stoppée par la pluie... j'ai oublié l'EV dans la bataille : on y retournera.

dimanche 20 juillet 2014

Extension de carénage du train principal

Comme les moules sont chez Thierry il me permet gentiment de lui emprunter ceux du carénage du train principal. J'avais vu lors des essais de placement avec les étriers qu'il serait judicieux de prolonger une demie partie :
carenage_train_princip_evaluation_a.jpg
Je colle des extensions en polystyrène pour en strater de nouveaux plus larges :
carneage_extension_a.jpg carneage_extension_b.jpg carneage_extension_c.jpg

dimanche 25 mai 2014

Freins et tuyaux haute pression

Je n'ai pas trouvé de raccord démontable pour tuyau en cuivre Ø3mm mais tout ce qu'il faut en Ø4mm : le tuyau qui tient 128 bars, le té de raccord, et des raccords suffisamment gros pour être réusinés. Je fais un taraudage Ø10mmx1.25, deux plats pour une clef de 13mm et une réduction au Ø15.5mm. A gauche les 2 raccords d'origine, en bas les écrous et olives d'origine, au centre et à droite les raccords modifiés, en haut à droite les vis pour banjos des freins d'origine.
frein_raccords.jpg
Le raccord banjo est en alu et je récupère les olives et écrous des kits ci-dessus. Je récupère les rondelles d’étanchéité des banjos d'origine. Je fais attention de ne pas créer de poche à air dans le circuit en tordant le tuyau en cuivre.
frein_raccords_mc.jpg frein_raccords_T.jpg frein_raccords_mc_gp_a.jpg frein_raccords_mc_gp.jpg
Il faudra ajuster avec les carénages de roues.
frein_raccords_rd.jpg frein_raccords_rd_gp.jpg frein_raccords_rg.jpg frein_raccords_rg_gp.jpg

samedi 28 décembre 2013

Maitre cylindre des freins

Normalement le maître cylindre est placé à l'horizontal alors qu'il est étudié pour fonctionner à la verticale. Il faut alors lui ajouter un réservoir déporté pour maintenir un niveau correct de liquide de frein. Il se fixe sur le support d'axe de la commande de volet (un exemple sur le site de Frédéric Montforte). On peut aussi trouver un maitre cylindre étudié pour fonctionner à l'horizontale comme l'a fait Bruno Ferry.

J'explore une autre voie, je le place verticalement entre les supports de sièges pour ne pas avoir de réservoir de DOT4.
frein_maitre_ensemble.jpg frein_maitre_ensemble_a.jpg frein_maitre_ensemble_b.jpg

En haut une entretoise de Ø10xØ6.2x20mm traversée par une vis tête fraisée de Ø6mm qui se serre dans une autre entretoise avec de l'autre coté une vis tête fraisée de Ø5mm. En bas une entretoise Ø10xØ6.2x20mm et un boulon de Ø6 tête fraisée.
J'ai raccourci la pige de commande du piston, je l'ai retaraudé pour récupérer le "U" de fixation.
frein_maitre_ensemble_c.jpg frein_maitre_ensemble_d.jpg

L'axe de rotation du levier est fixé par 2 vis à têtes fraisées aussi entre les supports de siège. La forme du levier permet d'affleurer la future console en position basse, le plein débattement en position haute. Cela permettra d'avoir une "classique" came de frein de parking qui s'appuiera sur la console.
frein_maitre_position_basse.jpg frein_maitre_position_haute.jpg

J'ai fait un levier dans de l'alu mou pour pouvoir optimiser l'emplacement et la forme. Le définitif sera en alu 2017 de 4 ou 5 mm + trous d’allégement et un palier de rotation en alu riveté ou vissé.
Ca me plait bien, c'est sobre en ces temps de réveillons...

samedi 7 décembre 2013

Mise en place des axes et freins

J'ai percé les trous d'axe de roue dans la lame de train avec un léger pincement de 1° vers l'avant. Une fois les fusées en place il y a moyen de modifier légèrement les angles de carrossage que je réduis au minimum bien que le trou soit perpendiculaire à la surface plane. Pour finir l'ajustement je fais une "choucroute de fibre carbone" (mélange de résine + copeaux ~1cm) plus pour pour conserver le look carbone que pour des considérations mécaniques pour avoir une surface d'appui bien plane. J'ai bien ciré les axes et le ruban adhésif sur les rondelles et les plaques d'étrier de frein puis j'ai enfilé/serré le montage complet : axe, rondelle, plaque d'étrier, roues, etc. Il n'y a pas de difficulté si ce n'est de brider correctement l'ensemble pour obtenir les angles voulus (dans la bataille j'ai oublié de prendre des photos voir celles de Frédéric Montforte par exemple). Une fois démoulé :
train_porte_a.jpg train_porte_b.jpg

Quelques coups de lime plus tard :
train_porte_c.jpg train_porte_d.jpg

Vient ensuite l'estimation de la meilleure position des étriers dans les carénages. Je les place à l'arrière, c'est encore ce qui semble faire le moins bailler le carénage :
carenage_train_princip_evaluation_a.jpg carenage_train_princip_evaluation_b.jpg position_etrier_carenage.jpg

Une fois l'angle de la plaque support étrier vu, je fais le contre perçage des 4 trous Ø6mm. La plaque d'étrier sera taraudée 4 fois. Un peu de râpe, lime et toile abrasive pour arrondir les extrémités de la lame :
lame_percee_fusee.jpg lame_arrondie_fusee.jpg train_roues_chantier.jpg

Un ensemble fusée en titane, plaque d'étrier, étrier de frein + plaquette, vis + rondelle pèse 631gr. Dans la liasse il y a la photo de l'ensemble complet de Bruno à 13.2 Kg. Je mesure le mien avec une balance industrielle (pas le pèse-personne de la photo ;-) ) à 13.72 Kg qui se décompose en détail :
  • 6.54 Kg pour la lame de train,
  • 0.56 Kg x 2 attaches de train complète, axe en titane et avec cales d'inclinaison,
  • 2.40 Kg x 2 pour pneus montage tubless, jantes, rondelles renforts de jante, moyeux, roulements, disques de frein, vis,
  • 0.39 Kg x 2 pour supports d'étrier, étrier, vis et plaquettes,
  • 0.15 Kg x 2 pour les fusées en titane (axes + rondelles),
  • 0.09 Kg x 2 pour vis d'axe, rondelles d'axe, rondelles d'espacement d'étrier (0.39 + 0.15 + 0.09 = 0.63 kg vérifié sur une autre balance à 631gr).
J'ai une fixation de train plus légère mais avec les cales d'inclinaison et les rondelles de renfort des jantes. La différence principale ne peut qu'être dans les pneus/jantes/moyeux. Bruno a utilisé des pneus 4 ply, moi des 6 ply tubless :
etrier_support_630.jpg poids_lame.jpg

Notez qu'avec ce montage, même si la soudure de la fusée et de sa rondelle lâche ou que la vis d'axe s'en va, la roue est retenue par le disque et l'étrier ... au moins quelques temps :lol
espacement_etrier.jpg etrier_monte_a.jpg etrier_monte_b.jpg

J'utilise une vis M12 6 pans creux et deux rondelles pour l'ajustement. Pour la fixation extérieure je compte bien faire le même système que pour l'avant. pris sur la tête de vis. A l'intérieur des vis s'imposent.
axe_rondelle_vis.jpg

vendredi 6 décembre 2013

rondelles glissantes pour train avant

Je trouve que les palonniers sont durs à manœuvrer à cause principalement du frottement de la tête de fourche sur le palier en alu (bon il n'y a pas de graisse pour l'instant) car ils sont fortement maintenus en pression avec l'élastique de suspension (~100Kg). J'ai mis deux rondelles en téflon Ø50xØ38 entre ces 2 pièces, il y a un mieux mais ce n'est pas encore ça...
bagues_teflon.jpg train_av_rondelle_place.jpg

Je regarde pour des butées à billes mais elles sont épaisses (13mm). Il y aurait peut être un moyen de conserver uniquement les billes, de faire une gorge dans le palier pour les accueillir et une rondelle supérieure plus mince en alu. Il se posera alors le marquage de ces pièces lors du placage au décollage ou du martelage en cas de terrain à forte oscillation... On peut aussi enlever quelques frottements en mettant des roulements sur les 4 axes de poulies mais tout cela au détriment du poids.

vendredi 29 novembre 2013

Soudures du titane des fusées de train

J'avais martyrisé une rondelle en titane au TIG pour critiquer le résultat. Conclusion, pour les fusées il faudra faire appel à un professionnel. Voici la rondelle martyre, notez les différentes couleurs qui indiquent une mauvaise soudure :
titane_martyre_a.jpg titane_martyre_b.jpg

Quelle chance, dans le village voisin, à Buchy, il y a la société Normafil (nouveau site Internet) qui est spécialisée dans l'import, la distribution et la transformation du titane. J'ai pris contact avec Mr Varengue qui m'a gentiment proposé ses services. L'atelier de Normafil est juste derrière les fameuses Halles de Buchy où se déroule tous les lundis un des plus grands marchés de la région. J'avais pour l'occasion fait un support qui positionne l'axe et la rondelle tout en facilitant l'inertage. M. Varengue utilise des feuilles d'aluminium pour bien canaliser le gaz Argon. Je vous reproduis sur les photos suivantes ce que cela donne car j'avais oublié l'appareil photo lors des soudures. Notez , lors de la réalisation du cordon intérieur, la demie sphère en feuille d'alu avec l'injection du gaz par le haut. L'inertage évite l'oxydation de la soudure et favorise le refroidissement de la pièce
axe_titane_inertage_1_a.jpg axe_titane_inertage_1_b.jpg axe_titane_inertage_2_a.jpg axe_titane_inertage_2_b.jpg

Avec le titane, c'est bien la montée en température qui pose problème et cela dès 500°C. C'est pourquoi M. Varengue soude par point (avec un courant pour ces pièces de 100 à 110 A) en faisant une pause de plusieurs secondes, toujours en présence de gaz, pour ne pas élever la pièce en température. C'est du coup très long et consommateur de gaz mais les soudures sont brillantes sans aucune auréole de couleur, pour tout dire : parfaites. Le peu de brossage doit se faire impérativement avec une brosse inox propre, l'acier pollue le titane. Il aura fallu environ 1H10 pour faire ces 4 cordons qu'on aurait fait en moins de 15 minutes avec de l'acier ordinaire. Je remercie grandement M. Varengue pour sa disponibilité et ses conseils tant pour la soudure que pour l'usinage du titane, ce n'est pas tous les jours que l'on peut bénéficier d'une expérience de plus de 20 ans dans la transformation de ce matériau.
axe_titane_fini.jpg

mercredi 13 novembre 2013

Nouveaux freins

Je viens de recevoir de nouveaux étriers de freins plus légers : 315 grammes avec plaquettes et axes de coulissement (contre 528 gr sans les axes pour les autres).
etrier_frein_b_315gr.jpg etrier_frein_a_315gr.jpg

Les plaquettes sont vraiment petites par rapport aux disques. Cela allait mieux avec les Gros. Je les gardent de coté, on ne sait jamais.
comparaison_etrier_a.jpg comparaison_etrier_b.jpg comparaison_etrier_d.jpg comparaison_etrier_c.jpg comparaison_etrier_e.jpg

Pour l'empilage c'est pareil que les autres mais je suis obligé de refaire les plaques porte-étriers.

Total TTC : 42 €
Cumul outil : 904 €
Cumul des dépenses : 8385€

vendredi 6 septembre 2013

Fin de la jambe du train avant

C'est anodisé avec les pièces du radiateur. Un petit rappel du procédé. Il faut trouver une place libre et ça devient de plus en plus difficile. D'abord le principal qui va faire la réussite de la chose c'est le raccord électrique/mécanique. J'utilise du fil ~Ø5mm tiré d'un gros câble électrique. Je le coince en le déformant au marteau et pince. Ensuite la soude caustique sert à dégraisser nettoyer les pièces. Si elles noircissent je les blanchis au pinceau avec de l'acide nitrique. Rinçage à l'eau du robinet puis à l'eau déminéralisée. je croche et je pince le fil Ø5mm sur le fil métallique qui distribue le courant.
anodisation_table.jpg anodisation_bain.jpg anodisation_bain_gp.jpg

On doit voir le courant d'alimentation augmenter et la formation de bulles comme le montre cette petite vidéo. Le courant doit diminuer progressivement. Attention à la température du bain. Par exemple avec ces pièces j'ai un courant de 2.3A pour 14 Volts soit plus de 30 Watts. Cette puissance chauffe le bain et active l'acide, du coup il ronge plus les pièces qu'elles ne s'oxydent. On s'en rend compte car le courant à tendance à augmenter plutôt qu'à diminuer. De 20 à 30 minutes plus tard je rince ensuite la pièce toujours dans le sens eau du robinet puis déminéralisée. Je laisse trempé dans le bain de colorant au moins une demie heure. Le colorant doit rester fixé même si on trempe la pièce dans l'eau.
anodisation_fermeture.jpg anodisation_fermeture_fume.jpg anodisation_fini_radia_a.jpg

Pour finir la teinte, je place les pièces dans de l'eau du robinet (il est préférable d'utiliser de la déminéralisée pour éviter d'éventuelles traces blanches dues au tartre). Dés le frémissement de l'eau on ralentit la flamme pour ne pas avoir de grosses bulles de bouillonnement. 30 à 40 minutes plus tard c'est fini après rinçage.
anodisation_fini_radia_b.jpg
J'ai fait aussi un axe dans une vis de M10 que j'ai percé Ø6mm. J'ai réduis la tête et l'écrou frein ainsi j'obtiens un poids de 36 gr.
axe_elastique.jpg axe_elastique_ecrou.jpg

dimanche 1 septembre 2013

Réglage et mise en place de l’élastique de fourche avant

J’ai bien reçu l’élastique 4 anneaux en 35 mm de large à 17€ fdp compris. Avec 2 seuls anneaux cela me semble trop souple. J’enlève l’anneau le plus grand, il en reste donc 3.
Pour régler la longueur du câble en Dynema je mesure l’allongement en me perchant sur l’élastique : je fais juste le poids qu’il faut… J’utilise le montage de Yannec Barré avec une lune en alu passée dans l’élastique qui contient une gorge pour accueillir le câble. Avec la fourche modèle grands pieds la tension se fait sans outillage spécifique : je place une sangle en boucle dans l’élastique qui passe par le dessus de la tête de fourche. Avec un pieds de biche et une cale judicieusement placée je fais levier : trop facile !
fourche_elastique_mise_en_place.jpg fourche_elastique_place.jpg fourche_elastique_place_gp.jpg

Je vais laisser quelques temps la tresse se mettre en place.

La lune prise dans l'élastique est en alu épaisseur 10mm. Je taille un disque Ø50mm percé taraudé ØM6 au centre pour y mettre une vis qui est serrée dans le mandrin 3 mors du tour. Je fais une entaille en "U" dans sa partie supérieure pour le logement de l'élastique. J'arrondis les angles et après allégement on arrive à un poids de moins de 17 gr.
lune_taille_gorge.jpg lune_taille_U.jpg lune_17gr.jpg

Il ne reste plus qu'à sabler et anodiser. lune_vue_iso.jpg
Total TTC : 17 €
Cumul outil : 904 €
Cumul des dépenses : 8273€

jeudi 22 août 2013

Fixation du carénage avant

Je veux faire un montage facilement démontable sans outils. C'est plus pratique pour faire la pression des pneus car il faut relever le carénage pour avoir accès à la valve. L'idée c'est de se servir des têtes de vis d'axe pour centrer 2 tubes qui vont être collés sur l'intérieur du carénage. J'usine 2 petits tubes Ø22x1mm en alu dont une extrémité est coupée en biais pour bien épouser la forme.
carenage_tube_position.jpg carenage_tube_position_colle.jpg carenage_tube_x2.jpg carenage_tube_renfort_aramide.jpg

Avec le carénage en place par des cales je repère "grosso modo" le centre des axes et j'y perce un trou Ø2mm. Avec un rayon de vélo je détermine la hauteur des tubes et je les taille en conséquence. Une fois tout en place j'injecte de la colle Araldite Rapide (époxy) avec une seringue par ce trou. Je scotche le trou et je couche le carénage sur le coté pour que la colle s'étale à l'intérieur du tube contre le carénage. Quelques minutes après je répète l'opération pour l'autre coté. J'arme ensuite les tubes avec des bouts de tissus aramide 200gr/m².
carenage_tube_non_monte.jpg carenage_tube_monte.jpg carenage_tube_fourche.jpg

Cela se monte par déformation du carénage. Une fois en place le carénage peut tourner autour de l'axe, c'est le haut de la guêtre qui le guide.
carenage_tube_clip.jpg carenage_position_roue.jpg

Même en poussant fort vers l'avant le carénage reste en place.
carenage_avant_assemble.jpg carenage_avant_bas.jpg

dimanche 18 août 2013

Mouvements des guêtres

Pour maintenir la guêtre supérieure en place j'utilise des crochets et un élastique (en attendant de trouver un ressort qui va bien) fixés sur la nervure et le dessous du fuselage. Voici une petite vidéo (2.12Mo) du mouvement que ça donne.
nervures_carenage_av.jpg guetre_sup_nerv.jpg guetre_sup_elastique.jpg

Comme ce montage à blanc se passe bien j'adopte cette solution. Il faudra mettre de la feutrine sur les zones de frottement.

samedi 17 août 2013

Guêtre du train avant

Je taille des nervures dans du hêtre en recréant le profil à partir du plan de la liasse. Elles me servent aussi de guide pour tailler un morceau de mousse pour la guêtre inférieure. Je fais les congés à la Plastiline recouverte de ruban adhésif.
carenage_avant_gabarit.jpg carenage_avant_raccord_a.jpg carenage_avant_raccord_b.jpg

Le raccord/guêtre du carénage avant contient une nervure en bois dans sa partie supérieure qui se guidera sur le tube Ø45 de la jambe fixe du train. Cela conditionne la taille de la nervure de la guêtre supérieure qui sera maintenue en haut par un ressort. La guêtre supérieure doit rester libre et est entrainée en rotation par la guêtre du carénage.
carenage_avant_collage_guetre.jpg

jeudi 15 août 2013

Train : carénage avant

Comme j'utilise une roue de 400x4 le carénage d'origine ne va pas. Il faut que j'en prenne un du train principal. Il faudra en refaire un autre.
carenage_av_assemblage.jpg carenage_av_place.jpg carenage_interieur.jpg carenage_av_colle.jpg

Avant de poursuivre je vais voir pour le guidage du train avant qui me fixera la course du débattement et les cotes du carénage vertical.

dimanche 19 mai 2013

Fourche avant

Petite séance de soudure pour la fourche avant et le combi de manche. Positionnement, perçage et vérification des espaces pour le pneu avant dans la fourche.
fourche_avant_verif_vis.jpg
Tout est OK ! Les soudures sont balaises et pourraient être plus "élégantes"

jeudi 9 mai 2013

Entretoise or not entretoise ?

Sur le train principal il n'y a pas d'entretoise dans le moyeu entre les roulements. J'ai toujours vu des montages de roues avec une entretoise, cela permet de répartir l'effort axial sur les deux roulements plutôt que sur un seul car les roulements sont glissants sur l'axe. Comme il n'y a pas de problème avec le montage actuel je n'en mets pas mais la question reste ouverte...
entretoise_roue.gif

- page 1 de 2