avion Gaz'Aile 2 ULM

Avancement de la réalisation du Gaz'Aile 2 de Lino.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


mardi 29 décembre 2015

Points d'ancrage

Je réalise deux inserts Ø8mm x M6 que je place le plus haut possible dans la section du cadre en carbone là où j'avais mis des renforts en bois dur. Pour l'instant j'ai mis des vis M6 à tête fraisées, plus tard je ferai des vis spéciales avec une partie lisse Ø6mm x 4 qui accueillera le crochet et servira de blocage de la vis (N.B.: les collages ne sont pas encore fait à cause des faibles températures. Les joints ne sont pas travaillés non plus.).
verriere_ancrage_gauche.jpg verriere_ancrage_centre.jpg verriere_ancrage_droit.jpg

Le point d'ancrage central est un simple "U" avec en son centre un pan incliné pour être parallèle au pêne avec une pente de hauteur 3mm pour la mise en pression du joint. De plus la largeur du "U" est faite pour avoir peu de jeu latéral avec le pêne pour que l'ensemble reste bien aligné. On voit bien le mouvement sur cette vidéo qui permet de rendre l'arrière de la verrière bien affleurante :
ancrage.jpg

Bien que le cadre carbone soit rigide il a quand même une petite souplesse avec celle du cintre C6 qui fait que, amha, le tout à besoin d'être calé d'où la présence de ce point d'ancrage arrière.
Les vis inox pour les points d'ancrage latéraux taillées M6 dans des vis M8 à tête fraisées :
verrouillage_vis.jpg

jeudi 24 décembre 2015

Une bâche en cadeau pour la verrière

Frédéric Montforte nous a proposé une promotion de Noël pour ses bâches de verrière. Il s'était chargé de la conception et réalisation d'un modèle spécial pour Gazaile qui en premier lieu avait pris place sur son propre avion ULM. Elle est au catalogue de sa société parmi d'autres et si vous ne trouvez pas votre bonheur une étude personnelle est toujours possible depuis son site Internet Bâche Création.

bache_verriere_a.jpg bache_verriere_b.jpg
Elle est faite avec un tissu dédié à l’aéronautique très résistant en étant souple et léger avec un traitement anti UV. Le traitement intérieur fluor/carbon évite les rayures et abrasions.
L'ensemble avec tendeur et housse pèse moins de 1.1Kg.

bache_verriere_e.jpg bache_verriere_d.jpg bache_verriere_c.jpg

Elle recouvre largement la sortie du radiateur à l'avant et descend suffisamment à l'arrière pour couvrir l'extracteur de Mandl que j'ai ajouté.

bache_verriere_g.jpg bache_verriere_h.jpg

Sur les photos ci-dessus on voit bien le travail de taille des pièces pour faire les arrondis ainsi que les soins particuliers pour éviter les frottements au niveau des œillets en inox par l'ajout de pièces thermosoudées.
Tout cela en fait un très bon produit parfaitement adapté au Gazaile.

Poids du verrouillage

Après une petite séance d'allègement et de sablage, je suis en mesure de peser le système.
verrouillage_poids_b.jpg
Les trois pièces du haut ne font pas partie du verrouillage, c'est le pont de l'amortisseur de l'EH. Il y a un total de 198gr.

verrouillage_poids_a.jpg
Auquel s'ajoute ces 303gr soit un total de 501gr, c'est lourd le confort !
N.B.: Les 4 grenouillères, gâches et vis de fixation prévues dans la liasse sont autour de 250gr.

jeudi 17 décembre 2015

Montage du verrouillage

Maintenant que les gaines sont dimensionnées et que le fonctionnement est correct, je place le verrouillage central. C'est assez stressant car il faut éviter de trop fragiliser le cintre C6. Pour cela je fais un gabarit qui me permet de faire le trou de passage du puits Ø12mm de la vis de commande le plus proche possible du bord du fuselage. Les 2 vis Ø5mm à tête fraisée sont quand à elles le plus éloignées possible du trou du puits.
gabarit_percage_centrale.jpg fixation_centrale.jpg

Le dépassement de la tête de vis de commande est à régler pour qu'il soit à raz du fuselage.

crochet_vue_ensemble.jpg crochet_droit_monte.jpg crochet_centrale_monte.jpg crochet_gauche_monte.jpg

Voici une vidéo du fonctionnement :
action_fermeture_verriere.jpg

Il me reste à fixer le contre-pêne central.
Toutes les vis têtes fraisées des compas ou du verrouillage peuvent être dissimuler sous mastic et peinture. Personnellement je vais les laisser comme cela, à la limite avec un autocollant qui donne une instruction d'ouverture en cas de danger. C'est rassurant en cas de dysfonctionnement d'avoir une solution de démontage par l'extérieur.

Mise en place des câbles et gaines

Tout d'abord je vous explique comment avoir une finition impeccable des coupes de câbles et gaines. J'utilise des câbles et gaines de dérailleurs de VTT. Pour les câbles, pour éviter que ça s'effiloche, la meilleure solution est de les torsader tandis qu'on les chauffent au rouge. J'utilise une perceuse sans fil, une pince et la gazinière de Madame (sur ce coup là ça m'a couté un nettoyage complet de la table de cuisson). Voici une vidéo de comment ça se passe :
cable_torsade_chauffe.jpg

Voici des photos du résultat avec la comparaison de ce qui se passe si on ne fait rien :
cable_comparaison.jpg cable_fini.jpg cable_fini_gp.jpg

Pour les gaines, une mini-perceuses avec disque abrasif donne un excellent résultat si on a un geste assez rapide pour ne pas faire fondre les parties en plastiques, en vidéo :
decoupe_gaine.jpg gaine_taille_gp.jpg


Je place les verrouillages provisoirement et dimensionne les gaines. Puis je démonte le tout et je fais le passage des câbles sur table, c'est bien plus pratique :
crochet_droit_gaine.jpg crochet_centrale_gaine.jpg crochet_gauche_gaine.jpg

Les gaines peuvent se dissimuler en partie derrière la baquette de peau.

mardi 15 décembre 2015

Configuration des câbles

C'est à partir de la poulie centrale que partent les câbles. Les boules de plomb prennent place dans un puits recouvert par la suite par le levier.
passage_cable_poulie_centrale.jpg rainures_cable_poulie_centrale.jpg

Après plusieurs boucles dans les poulies latérales, ils reviennent en passant dans un canal qui débouche dans un puits et sont serrés par une vis pointeau de Ø4mm accessible par le dessus de la poulie. Avec une mini-perceuse, les passages sont adoucis pour ne pas les blesser.

levier_cable_poulie_centrale.jpg ensemble_cable_poulie_centrale.jpg

Des vis M5 percées servent de réglage de tension des gaines.

Le surplus de câble est "à ranger" à l'aide des trous d'allègement du levier : je sais, ce n'est pas beau.

samedi 12 décembre 2015

Verouillage arrière

Le verrouillage arrière commande par le biais de son levier les poulies des crochets latéraux et actionne le pêne qui vient faire le troisième point d'ancrage.
glissiere_reperes.gif

Les vis A traversent le cintre C6 et plaque la surface Ba à l'intérieur (un ajustage de la surface au micro balon sera nécessaire). Le puits B passe entre C6 et la baguette du bord du fuselage. La vis épaulée C est accessible depuis l'extérieur (pour l'ouverture) et entraine la poulie D. La poulie est actionnée par le levier E par l'intermédiaire du bouton de commande G (maintenu par une vis épaulée). Cette poulie entraine les câbles de commande des leviers latéraux, les gaines se placent dans les trous F. La poulie possède un excentrique qui fait avancer le pêne H de 8mm. Le pêne à un pan incliné qui vient serrer le cadre de verrière. Comme la poulie est identique en diamètre à celle des crochets latéraux il faut 185° de manœuvre pour l'action complète. Si la lecture n'est pas votre truc cliquez sur l'image pour télécharger l'animation :
glissiere_eclatee.gif

C'est l'idée générale, les points de détails se feront lors de l'usinage des pièces et des montages à blanc. J'oubliais la vue 3D avec Acrobat Reader en cliquant içi.

Dans un premier temps j'avais imaginé une poulie avec un bord à pan incliné ce qui supprime le pêne de la solution ci-dessus et l'excentrique de la poulie :
pan_incline.jpg
Mais l'usinage est plus complexe. En effet usiner l'excentrique est assez facile car en décalant 2 des trois mors du tour j'obtiens les 4 mm d'excentrique sans plus d'effort :
decalage_3_mors.jpg usinage_excentrique.jpg

vendredi 4 décembre 2015

Etude du verrouillage

Pas facile de faire aussi simple et léger que le système dans la doc, mais je fais les remarques suivantes :
- Les points d'ancrage à l'avant ne me semble pas utiles car avec les compas il n'y a aucune chance pour que la verrière se soulève.
- J'aimerai que la fixation commande 3 points d'ancrage : arrière droit, arrière gauche et arrière centre.
- J'aimerai aussi que le verrouillage se fasse avec une seule manette accessible depuis l'intérieur comme de l'extérieur.
Je pense faire un système où le levier de commande serait à l'intérieur à l'arrière en haut de la verrière. Depuis l'extérieur, pour ne pas avoir de trainé, on utilisera un clef 6 pans creux qui fera tourner l'axe du levier.
Le levier entrainera un pêne à pan incliné qui plaquera le cadre vers le bas.
Sur l'axe du levier il y aura une poulie qui enverra deux câble vers la fermeture droite et deux autres vers la gauche.

Pour l'étude du mouvement, je m'inspire de ce qu'il y a dans la liasse, notamment la virgule de guidage de M. De Lille qui remplace bien les solutions de butées et ressorts.
Le système doit approcher le crochet, tirer le cadre vers le bas pour compresser le joint et se verrouiller. Je dessine un mécanisme à poulie et came :
verrouillage_positions.gif
Avec Solidworks je positionne 3 instances d'esquisse du crochet à différentes positions de la came (a), b) et c) pour obtenir la trajectoire qui définit la virgule de commande. Une petite simulation de la cinématique pour vérifier le fonctionnement :
verrouillage_mouvement.avi.jpg

Cliquez sur ce lien pour télécharger le fichier Acrobat Reader 3D. Sur celui-ci pour l'animation.
Je maquette la solution avec de l'alu et une poulie en acétal, Le tout est fixé sur une tige filetée de Ø6mm qui traverse la boucle de ceinture et la lisse principale. Comme cela on n'ajoute pas de trou et le tige filetée permet un réglage précis de la hauteur de la pièce. Voici une vidéo de l'essai :
verouillage.avi.jpg
Cliquez sur ce lien pour télécharger la vidéo.
C'est prometteur, je vais usiner les pièces définitives. A suivre...

samedi 14 novembre 2015

Collage de la verrière

Cela commence par l'approvisionnement du primer 206 G+P noir et du Sikaflex 295UV noir chez Nautic Store en Belgique. Pourquoi si loin ? Et bien parce qu'ils ont le primer en petit conditionnement de 30mL et ils ne sont pas trop chers avec 35.41€ fdp compris (commandé le 28/10/2015 reçu le 11/11/2015).
Pour centrer et immobiliser le cadre j'usine 4 pions et bagues en alu collés dans le cadre et les lisses principales. C'est discret, léger et très efficace.
sika295uv.jpg verriere_pions_guidage.jpg

J'ajuste la verrière en découpant à la Dremel munie de petits disques abrasifs. C'est long mais pas de risque de casser la matière, le disque se brise avant.
verriere_bord_trace_primer.jpg verriere_encombrement_sol.jpg

Pour le maintien et le réglage pendant le collage, je réutilise les cales de la fabrication du fuselage (je ne jette rien) que je place sous le cadre avec du fil de fer.
verriere_cales_preparation.jpg verriere_cales_en_place.jpg verriere_cales_arrondi.jpg

Je fais le masquage avec du scotch de bureau comme indiqué dans la liasse. Le primer est très fluide, attention, il faut bien plaquer le scotch et se servir du film de protection pour ne pas polluer la pièce. 20 minutes après je place un cordon de Sikaflex en triangle comme recommandé dans la notice du produit. J'avais mis des petites rondelles d'appui pour définir l'écartement pour les zones critiques comme les arrondis. Avec le fil de fer et les cales c'est facile d'ajuster l'effleurage.
verriere_cale_tirees.jpg verriere_cale_tirees_arrondi.jpg

3 jours après, je coupe les fils de fer et enlève les cales. L'ouverture se fait sans problème, cirer le film plastique entre le cadre et le fuselage prend tout son intérêt. Je n'ai pas pris de photo, mais pour brider le cadre en place j'ai utilisé un crochet à l'arrière de la verrière relié au fuselage par une ficelle prise sur le renvoi de profondeur. Une tige en bois, bloquée sur C6 et qui enroule la ficelle, m'a permis d'avoir un effort à plaquer précis.
verriere_decoalge.jpg verriere_pionx4.jpg verriere_pion.jpg verriere_pion_trou.jpg

Le film de protection intérieur s'enlève assez facilement. L'extérieur vient bien aussi sauf pour deux zones où il faut frotter avec le doigt pour le faire rouler. Sinon, quand c'est vraiment galère à enlever, comme pour le primer et le Sikaflex, j'utilise un essuie tout avec un peu de diluant polyuréthane de peinture d’apprêt. Ça n'abime pas le PMMA.
verriere_film_protection_difficile.jpg verriere_film_protection_roule.jpg

En retirant le scotch d'épargne, le primer s'écaille par endroit. Je comprends pourquoi des constructeurs font une peinture extérieur après le collage. Pour ma part je replace un scotch d'épargne et je refais un passage de primer et un cordon de Sikaflex pour faire un congés lissé au doigts à l'intérieur de la verrière.
verriere_epargne_primer.jpg verriere_conge_interieur.jpg

verriere_av_gc.jpg verriere_ar_gc.jpg verriere_ar_dr.jpg verriere_av_dr.jpg verriere_cadre_int.jpg

à suivre...

Total TTC : 36€
Promo sur 5m² de tissus carbone 200gr/m² chez Mack Kayack (merci les copains du forum Gazaile ;-) ) 133€
Cumul outil : 904 €
Cumul des dépenses : 9633€

lundi 25 août 2014

Index de verrière

Une fois de plus je vais faire le même système que Bruno Ferry. Dans un premier temps j'avais imaginé un index qui permettait plusieurs positions : une haute automatique où il suffit de lever la verrière pour que le ressort pousse l'index dans le trou, et d'autres où il faut tirer la commande pour choisir un des trous (percés dans le tube à l'opposé de "l'automatique"). Pour cela il y avait un cadre coulissant sur la base avec 2 vis Ø6mm en vis à vis. En pratique c'est un peu plus lourd et il n'y a pas trop d'intérêt hormis une position semi ouverte pour l'aération au point d'arrêt. Alors j'ai fait machine arrière et conservé uniquement la base. La photo de gauche est la première idée, celle de droite la version simple.
verriere_index_first.jpg verriere_index_second.jpg

A gauche le pied qui se vissera dans C1, au centre les pièces de l'indexation et à droite l'embout pour la fixation sur le compas.
verriere_index_pied_des.jpg verriere_index_des.jpg verriere_index_compas_des.jpg

Tout d'abord il faut il faut placer la base et contre-percer le tube en carbone (un reste de la commande de profondeur). La base possède un épaulement qui l’empêche de descendre plus bas sur le tube Ø20mm. Ensuite on insert le tube Ø16mm en alu où j'ai collé préalablement un patin cylindrique en acétal qui frotte à l'intérieur du tube en carbone. Puis un guide supérieur en Acétal aussi vissé sur la base.
verriere_index_base.jpg verriere_index_guide_bas.jpg verriere_index_guide.jpg

L'index est une vis Ø6mm en acier 12.9 avec un trou Ø1.6mm qui lui traverse la tête, ce trou reçoit une épingle en corde à piano Ø1.5mm. J'utilise un morceau de chambre à air de VTT pour faire la fonction ressort. Une autre corde à piano avec un bouton qui limitera l'excursion tirera sur l'épingle pour manœuvrer la vis depuis la console centrale.
verriere_index_car_place.jpg verriere_index_car.jpg

Une fois la mise en place faite, avec la vis dans le trou d'indexation, je colle les embouts de pieds et de compas sur place pour avoir un alignement parfait.
verriere_index_pied.jpg verriere_index_commande.jpg verriere_index_compas.jpg

Cette solution à l'avantage d'être invisible, d'avoir une seule commande pour un poids raisonnable : 241 gr (compas et vis à 81 gr, tubes avec embouts et vis à 160 gr).
verriere_index.jpg

samedi 7 juin 2014

Fixations compas

Au bout des compas je visse un support de cadre en "L". Pour améliorer la portée je comble le vide à la résine chargée TreeCel.
portee_compas_cadre.jpg appuis_compas.jpg

La fixation se fait avec 3 vis à bois par compas: une de face et deux en dessous. Il reste à peaufiner les empreintes des vis à tête fraisée.
fixation_compas_a.jpg fixation_compas_b.jpg

Cette vidéo compas.avi (7Mo) montre la rigidité et le mouvement au niveau de l'articulation. On voit bien que placé à cet endroit il n'y a pas de problème de mouvement et que toute la mécanique est simple et facile d’accès.

jeudi 29 mai 2014

Cadre en carbone : démoulage, ponçage, strate 2.

Avec l'adhésif ciré cela s'enlève tout seul. Attention aux échardes ! Je découpe au plus prés au cutter puis à la règle à poncer et finis au papier abrasif de grain 80. Je comble les jonctions de mousse avec de la résine chargée au Treecell.
demoulage_strate_1.jpg poncage_strate_1.jpg
Comme le cadre était pointé avec 3 clous, la remise en place est une formalité. Je strate les 4 couches grossièrement en place puis je le déplace sur une table pour enrubanner le Peeltex bien serré puis je remets le cadre en place. En pratique ça ne bouge pas grâce à la première strate déjà bien rigide avec sa section en "U"...
remise_en_place.jpg starte_2_peeltex.jpg

cadre_finition_a.jpg cadre_finition_b.jpg cadre_finition_c.jpg

mercredi 28 mai 2014

Cadre en carbone

Pour le cadre de la verrière je m'aide aussi de la documentation de Bruno Ferry. Je ne vais pas faire le même sandwich de carbone, le mien sera sans rebord externe suivant cette configuration :
strates.gif


Je découpe des bandes de mousse polystyrène de section 20x20mm collées au double face pour augmenter les portées.
mousse_taille.jpg mousse_arriere.jpg mousse_calendrier_avant.jpg

Puis des bandes de 5x20mm pour simuler l'épaisseur de la verrière et de la colle. Au niveau de la partie avant j'ajoute un carton de ~2mm d'épaisseur pour la zone de joint souple (il y aura aussi quelques strates de renfort). Les renforts de fixation sont des cales de hêtre : un cintre à l'avant, 2 latérales et une centrale arrière. Les accroches métalliques sont externes, c'est un choix de sécurité pour vérifier à vue que le verrouillage est bien fait et faciliter la maintenance.
cintre_hetre_avant.jpg calle_fixation.jpg calle_fixation_ar.jpg

Je taille et ajuste les morceaux d'Airex 100kg/m3 et après la vérification des angles je pose les premières strates.
mousse_callage_17_degres.jpg airex_place_.jpg

Il faudra rectifier certains petits morceaux d'Airex pour compenser l'épaisseur des strates. La mise sous pression se fait avec des bandes taillées dans des calendriers scotchées et cirées doublées par des lattes de bois fines par endroit.
premiere_strate_sj.jpg premiere_strate.jpg premiere_strate_cale.jpg

dimanche 25 mai 2014

Articulation et points bloquants

Je veux faire une charnière simple avec un compas à l'intérieur du fuselage comme Bruno Ferry. Il est important de bien regarder où placer l'axe de rotation de la verrière. En effet il y a des points bloquants lors du mouvement :
points_bloquants.gif verriere_rabotage.jpg

Il faut placer l'axe des charnières le plus haut possible et le plus loin du profil du fuselage. La gaine du radiateur fait obstacle et si on veut l'éviter en les plaçant à droite et à gauche on abaisse l'axe de rotation que l'on doit reculer encore plus. J'ai choisi de les placer devant la gaine et de raboter un peu le cintre.
verriere_compas.jpg verriere_compas_place.jpg verriere_compas_gp.jpg

Après avoir simuler le fonctionnement et tailler des bouts de carton pour vérifier j'usine les pièces. Une fois en place le mouvement n'engendre pas de conflit. J'utilise 2 rotules GE6 pour que l'alignement se fasse tout seul avec peu de jeu. Pas besoin d'écrou les 3 filetages sont faits dans chaque support qui sont fixés sur C1 avec 2 vis M6 à tête fraisée pour qu'elles soient affleurantes au fuselage.
poncage_compas.jpg

Une petite vidéo (1M0) du ponçage final.

lundi 19 mai 2014

Verrière : prédécoupe

Je me place à l'intérieur pour voir quelle position convient bien et si la hauteur est suffisante : pas de problème. Je stresse à l'idée de prédécouper cette verrière. Le PPMA je n'aime pas ça, c'est cassant. Ce qui amha va encore le mieux c'est le meulage que je fais avec une mini-perceuse et de nombreux disques abrasifs. Je trace un trait centrale le long de la verrière pour prendre un repère de placement avec l'axe du fuselage. Je dégrossis en découpant avec une marge à 5cm, puis à 1cm en commençant toujours par l'avant qui "descend" plus vite lors des premières découpes.
verriere_d.jpg verriere_b.jpg verriere_c.jpg

Me voila rassuré, l'avantage des minidisques abrasifs c'est qu'au moindre effort de travers c'est lui qui casse et pas le PPMA.
verriere_a.jpg

vendredi 11 janvier 2013

Verrières

verriere.gif
On ne remerciera jamais assez Serge Pennec qui a développé le moule et investi lourdement dans un outillage qui nous permet d'avoir une verrière a un prix plus que compétitif. Pour cela il faut être patient car les séries se font en grande quantité. A la charge des constructeurs de saisir une opportunité de commande et de se débrouiller pour le transport. Le forum est une fois de plus un outil qui a permis à tous d'optimiser la logistique.


Je viens de réceptionner les 16 verrières envoyées par Franck Messin. Un grand merci à lui pour le travail et la patience dont il a fait preuve pour être disponible pour le transporteur qui nous les remonte d'Angoulême à Rouen.

Samedi 12/1 j'apporte 6 verrières à Paris chez Roger Gadras.

N.B. pour les constructeurs : Me contacter par MP pour convenir d'un RDV (de préférence VSD) pour ceux qui viennent la chercher sur Croisy. Ne comptez pas moins de 115cmx175cm d'occupation au sol avec 75cm de hauteur.

Total TTC : 742€
Cumul outil : 904 €
Cumul des dépenses : 7558€