Cintrage de la fourche avant

Pour cintrer la fourche, il faut faire une trempe fraîche de l'aluminium. On se sert du savon de Marseille comme indicateur de température. J'avais déjà fait une mesure pour voir quelle teinte de marron on devait obtenir pour avoir la bonne température dans ce billet. J'utilise la gazinière de Madame, pour accélérer la chauffe je place son autocuiseur à l'envers dessus :
fourche_savon_a.jpg fourche_savon_b.jpg fourche_savon_c.jpg fourche_savon_d.jpg

Une fois le bon marron obtenu je bride la lame et son gabarit de pliage en bois sur la table. Là commence les efforts. Il faut faire bien attention que la lame ne glisse pas sur son gabarit. J'y ai fait de nombreux repères (zones plates, milieu, zones courbes). Pour indication, à la fin, je suis monté sur le "U" en sautillant dessus soit bien plus de 100 kg d'effort.
fourche_cintre_a.jpg fourche_cintre_b.jpg fourche_cintre_c.jpg

La symétrie n'est pas parfaite mais suffisante.
Pour marquer l'axe de la roue, comme la fourche n'est pas parfaitement symétrique, j'utilise un faux axe avec deux vis pointeau de chaque coté. Une fois la roue gonflée à 2.5 bars bien en place, un coup de marteau et hop c'est dans la poche.
marque_axe_fourche.jpg fourche_trace.jpg
La forme est dégrossie à la scie sauteuse et finie à la lime.
Page top