Ajustage des axes de roues

Pour que les roues puissent être montées/démontées facilement sans qu'il y ai trop de jeu il faut un ajustage précis du diamètre. Cette précision est de l'ordre du centième de mm qui est la limite de précision avec un classique pied à coulisse_a_pas_cher. On a besoin de cette précision sur la zone d'appui des roulements uniquement, entre les deux roulements le diamètre est bien inférieur pour facilité l'insertion. Je dégrossie au tour à +0.02 en prenant bien soin de faire toujours les mêmes mouvements d'outils car mon tour souffre d'un désalignement et de jeux fonctionnels de cet ordre. Je finie à la cale et au papier abrasif fin par essais successifs sur le roulement. Au bout d'une dizaine d'allers-retours on tombe d'accord. Comme le montre cette petite vidéo cela rentre comme Papa dans Maman ... quand elle veut pas !
roue_axe_blanc_a.jpg

Je perce le trou d'axe des plaques porte-étrier au plus juste aussi, comme cela il y aura 2 appuis de chaque coté de la lame du train. Je souderai les rondelles extérieures, en titane aussi, sur l'axe. Avant cela je dois faire une mini enceinte d'inertage pour avoir une bonne soudure car le soudage du titane ne s'improvise pas (on y reviendra le jour venu).
roue_axe_blanc_b.jpg roue_axe_blanc_c.jpg roue_axe_blanc_d.jpg roue_axe_blanc_e.jpg

Bien que les étriers soient plus gros que ce qu'il faudrait cela se passe plutôt bien avec les vis de guidage d'origine. Je pense qu'il y aura une bosse sur le carénage de roue. C'est un point à valider après des essais de positionnement des étriers sur la lame.
Il me reste à percer le centre des axes pour l’allégement, faire les taraudages et usiner les rondelles de calage.
Page top