Bon, cela n'a pas été sans mal. Merci à Patrick Crocis pour son aide précieuse.
La première difficulté est que le bus CAN inter système traverse le calculateur ABS et lorsque j'ai simplifié le faisceau j'ai retiré toutes les liaisons non connectées. J'ai du le recâbler en faisant la liaison entre ECU et BSI (fil bleu et violet). Le BSI et l'ECU dialoguent et échangent les informations d'antidémarrage (code pin). Sans cette liaison le moteur ne part pas. Les connections à refaire sont BSI_PB1_pin_8_CANH_I/S vers le connecteur 53 voies du SID807_CH_40_CANH_I/S et BSI_PB1_pin_10_CANL_I/S vers SID807_CH_52_CANL_I/S.
can_is_manquant.jpg can_mesure.jpg

Avec un ohmmètre j'ai vérifié que j'avais bien 60 ohms entre les deux fils (CAN H et CAN L). Puis avec un oscilloscope mixte capable de faire du décodage de protocole j'ai vérifié quelques trames, les niveaux électriques et la qualité des fronts du signal :
can_verif.jpg can_dv6.gif

A ce moment le solénoïde du démarreur fonctionnait lorsque je tournais la clef de contact mais le démarreur ne partait pas ! Pas de 12V sur le câble de l'alternateur/démarreur. En effet, sur le bloc de fusibles il y a le "BPGA" (Boîtier de Protection et Gestion des Alimentations) raccordé à la borne "+" de la batterie. Il sert a mesurer et à informer les calculateurs de la consommation et charge en courant. Il agit aussi comme un gros relais/fusible électronique. Je ne me rappelais plus de son connecteur que j'ai viré. J'ai du shunter cette fonction en raccordant directement le 12V.
bpga.jpg bpga_gp.jpg

Malgré plusieurs vérifications les afficheurs du tableau de bord ne fonctionnent pas, les infos doivent passer par un autre bus CAN que j'ai du virer... Je n'ai toujours pas de relais pour les bougies de préchauffage mais il parait que l'on peut démarrer sans.
J'ai du lever le doute sur la présence d'une pompe dans le réservoir. Avec une sangle j'arrive facilement à dévisser le système : PAS de POMPE ! Seulement le capteur de niveau qui fait 350 ohms à vide et 50 ohms avec le plein. A bon entendeur le système est facilement récupérable (connecteur, potentiomètre et flotteur). Par contre il y a une pompe doseuse intégrée au réservoir d'additif.
reservoir_puit_devisser.jpg reservoir_puit.jpg

C'est donc sereinement que je réutilise les tuyaux d'origine pour faire l’alimentation en carburant. La purge du circuit est facilité avec la pompe intégrée au filtre à gasoil. Quelques pressions sur le bouton supérieur suffisent à faire circuler le gasoil.
pompe_manuelle.jpg bidon_reservoir_essai.jpg bidon_reservoir_attaches.jpg

Je n'ai pas installé le radiateur et le circuit de refroidissement, pour faire des petits essais pas de problème. Je n'ai pas de circuit de préchauffage, j'ai oublié de le récupérer. Les premiers tours moteurs, en insistant une vingtaine de secondes, n'ont pas été suffisants. Un nuage grisâtre de gasoil pulvérisé sortait du tuyau d'échappement : preuve que les injecteurs étaient bien commandés et que le BSI autorisait l'ECU à fonctionner. Une fois ce nuage dissipé je refais un essai, j'entends un pet, puis 2 et la nuée de sortie vire du gris au noir puis le moteur s'élance : JOIE ! Je coupe le contact, place la caméra et j'obtiens le film ci-dessus. Serge m'indique que les premières nuées sont normales vu que le circuit doit se purger de l'air. Et en effet, le surlendemain soir, avec seulement 10°C, le moteur démarre aussi facilement que dans la vidéo ci-dessus. Je note aussi que la sortie directe n'est pas bruyante, le pot d'échappement sera minimaliste.

La suite sera de faire le circuit de refroidissement provisoire. De refaire fonctionner le TDB et/ou de trouver un outil pour décoder et surtout interpréter les trames CAN via la prise diagnostique. De faire les mesures sur les organes moteurs. etc.