Il parait que les nouveaux moteurs diesel font un retour aux injecteurs à solénoïdes. Est-ce le cas avec le SID807 ? Petite mesure d'impédance aux bornes d'un injecteur : 200 kilo ohms de résistance, 6 micro farad de capacité ! Vu que j'ai entendu que c'était des solénoïdes je me suis dit qu'il doit être bobiné très fin. Puis j'intercale ma bidouille de 2 fils dont un comportant une résistance de 0.1 ohms entre l'injecteur #1 et son connecteur :
injecteur_1.jpg injecteur_4.jpg

Je fais les mesures de courant et tension aux bornes :
injecteur_3.jpg

Bin la trace jaune qui indique un courant de 6 ampères (600mV sur 0.1 ohm) avec une montée en tension (trace bleue) quasi linéaire jusqu'à 110 volts suivie d'une descente avec un courant négatif de même valeur : ça ressemble fort à une charge de condensateur sous limitation de courant !!! De plus, 200µs de pulse de courant positif, une pause de 40µs suivie d'un pulse de courant négatif de 160µs : c'est pas "solénoïde" du tout.
injecteur_2.jpg

Bref, les injecteurs du DV6C et calculateur SID807 sont piezoélectriques et pis c'est tout ! Ce n'est pas plus mal, c'est assez facile à piloter.