Capteur de pression et T°C

Je récupère le capteur de pression d'admission qui fait aussi la mesure de la température de l'air.
map_4.jpg

J'usine une pièce en alu que je soude sur le conduit après l'intercooleur.
map_3.jpg map_2.jpg map_1.jpg

Je démonte le circuit d'admission que je bouche de chaque coté dont un que j'équipe d'une valve de chambre à air de VTT. Le capteur est identifié comme un Denso DAP-0116 mais il est désigné par une multitude d'autres références notées sur la photo ci-dessous. Comme c'est un capteur de mesure absolue je demande à l'ATIS de LFOP quel est le QNH ce qui me permet avec une pompe à vélo de relever 4 points supplémentaires. La mesure est suffisamment précise pour lever le doute sur la sortie car on trouve dans les caractéristiques les 2 points extrêmes de la droite de réponse et les deux courbes se superposent bien.
mesure_pression_map_c.jpg mesure_pression_map_b.jpg mesure_pression_map_a.jpg

Pour le capteur de température un ohmmètre raccordé entre la broche 1 et 3 et un sèche cheveux valide rapidement la connexion et que c'est bien une NTC. Avec une étuve pilotée je relève tout les 10°C sur une plage de -20°C à +80°C sa résistance.
DAP-0116_CTN.gif DAP-0116_CTN_poly.gif

Je trouve les modèles mathématiques qui peuvent être :
- classiquement une exponentielle de type R=RN x EXP(Béta x (1/T - 1/TN)) avec RN=12.9kOhm à TN=20°C et un Bêta entre 3400 et 3500 avec T & TN en °Kelvin
- soit un polynôme de 4ème ordre R=2E-06xT^4 - 0.0004xT^3 + 0.032xT^2 - 1.2847xT + 27.52 avec T en °Celcius et R en kOhms.
Ces équations permettront de trouver la tension de sortie en fonction de la température du montage électronique qui mettra la CTN en œuvre.
Page top