2ème essais d'alternateur

J'ai essayé différents bobinages, ci-dessous 3 bobines de 6 pôles avec 9 tours par pôle. C'est mieux mais pas encore ça.

Pour diminuer la densité de courant le dernier stator était de 2 bobines de 9 pôles mais avec le fil Ø1.5mm doublé avec 4.5 tours par pôle.

C'est pas mal car j'obtiens 12v/220watts à 1600tr/mn et l'élavation en température est moins importante mais ma perceuse n'est plus assez puissante pour aller au-dela. Une solution de réglage possible est de décaler le rotor ce qui affaibli le circuit magnétique. Je vais faire quelques rondelles de calage pour cela.

 

Je pense garder cette configuration de 2 bobines. Soit avec 2 redresseurs/régulateurs, soit avec un seul régulateur triphasé. Attention du fait de la position des aimants, même avec 3 bobines ce n'est pas un alternateur "triphasé" dans le sens usuel car il n'y a pas de déphasage de 120° entre phase. On peut envisager de faire un stator triphasé 120° avec ses 18 pôles mais avec 12 aimants au lieu de 18. La bobine de la phase 1 serait sur les pôles 1,4,7,10,13,16; la phase 2 sur les pôles 2,5,8,11,14,17 et le reste sur la phase 3. Les tours seront faits dans le même sens. A suivre.

Commentaires

1. Le jeudi 13 septembre 2018, 14:18 par Marc

Bonjour,
Bravo pour ton travail ! J'ai une question : pourquoi ne pas être parti directement sur du triphasé ? Pour moi ça n'a que des avantages : ondulation résiduelle très faible, utilisation de régulateur de moto costo. Cela permettrait aussi de résoudre ton "problème" d'alternateur qui produit trop et trop tôt, puisque que chaque phase aura moins d'enroulement et donc moins de tension. En plus comme tu l'as très justement fait remarqué, tu n'as besoin que de 12 aimants, donc moins de flux magnétique généré.
Pour ma part je compte prendre un stator de yamaha R1 avec 15 enroulements et je vais mettre 12 aimants. J'ai pas encore commencé mes tests car j'ai pas la possibilité d'usiner le rotor pour le moment.
Pour terminer : attention à la température et les aimants néodyme...
En tout cas chapeau pour tu ce que tu réalises !
Marc

2. Le samedi 15 septembre 2018, 08:34 par Lino

Bonjour Marc. Je viens de finir le rotor pour une version triphasée, il ne me manque plus que les aimants. Au départ je ne savais pas du tout si cela allait aller car comme c'est un stator de moto qui peut dépasser les 8000tr/mn je me suis dit que cela allait être court en tri avec nos 3000tr/mn en croisière. Mais les aimants sont tellement puissants que les performances sont au rendez-vous. Il y avait l'avantage de la redondance avec 2 bobines monophasées, on aurait pu avoir 2 circuits complétement séparés (redresseur/régulateur/batterie).
Les premiers essais en tri avec une seule paire d'aimants et du fils Ø2mm sont encourageants.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet

Page top