Dépannage GMV

Je me demandais pourquoi le groupe moto ventillateur ne déclenchait jamais durant mes essais : c'est louche ! En utilisant l'outil de diagnostique "diagbox" je ne vois aucune erreur de ce coté là mais je m'aperçois que lors de la commande de test de l'actionneur on entend bien un relais coller mais rien au niveau du moteur. Il y a bien une tension aux bornes du bloc de commande et aux bornes du moteur alors je le démonte : pas d'impédance aux bornes du moteur !!! Rien de visser sur ce bloc moteur que des pates de ferraile déformées pour l'assembler. Je les découpe à la mini disqueuse et voilà la platine des charbons :

On dirait qu'il possède un système fusible rudimentaire mais astucieux où une ligne d'alimentation possède en série deux bobines reliées par un point de brasure, les bobines faisant ressort elles mettent sous contrainte la liaison qui sous une certaine chaleur se désassemble : c'est le cas comme on peut le voir dans le cercle rouge de ces photos. J'ai refait cette brasure et réassembler le bloc moteur en faisant des soudures tig/inox. Tout fonctionne :-)

 

Commentaires

1. Le lundi 1 octobre 2018, 08:50 par Ano

Une soudure qui fait fusible je n’y crois pas du tout, fruit du hasard , avec la chaleur et donc la dilatation ça doit tirer mais je ne peux croire que c’est une conception volontaire, c’est anti qualitatif, pas fiable...

2. Le lundi 1 octobre 2018, 08:56 par Lino

(réponse au commentaire ci-dessus qui m'a été envoyé par email)
En regardant la première photo tu vois bien que l’autre bobine (en bas à droite) est d’un seul morceau et de plus du fait de sa conception proche de l’autre on voit bien qu’elle a surchauffé à l’endroit même où l’autre à ce dispositif. Pourquoi ils se seraient ennuyés à en faire une en 2 parties ? Surtout qu’ils auraient bénéficié d’un prix de masse plus important et économisé de la main d’œuvre si ils avaient mis le même modèle partout.
La température de fusion de l’étain n’a rien d’hasardeuse et même si c’est difficile à croire amha c’est une conception volontaire, j’en suis certain.
Par contre la difficulté d’accès et le fait que ce ne soit pas réarmable montre bien que c’est pour éviter un incendie en dernier recours.
Quand tu vois que les charbons ne sont pas particulièrement usés, il a du être coupé depuis longtemps.
On en apprend tous les jours ;-)

Page top