mardi 6 août 2019

Décoration des ailes

Après une nouvelle peinture de l'aile gauche, un petit peu de décoration. Je délimite la zone avec du ruban de masquage. Coté winglet je pars du bord de fuite et je fais un repère tous les 14 cm car cela tombe bien au niveau de l'aileron. Je rapporte sur l'autre ruban les repères en prenant l'attache avant de l'aile comme rayon avec un fils de pêche.

Toujours la même technique de la feuille de papier et du crayon pour faire les gabarits de découpes.

C'est un peu long à faire car il n'y a pas 2 pièces identiques mais j'aime bien ces damiers "torturés".

vendredi 19 juillet 2019

Décoration fuselage

Je touche la fin du projet de décoration avec la réalisation du damier orange. Tout d'abord il faut trouver la matière, du vinyle adhésif de qualité et j'ai bien failli me faire avoir chez quelques fabricants de panneaux et enseignes de Rouen ! J'avais vu sur le net que les prix étaient de l'ordre de 15-20€ le mètre pour des largeurs de ~1.2m, le premier pour 2m me propose 65€ et le deuxième 135€ : "Vous comprenez mon brave monsieur c'est du matériel professionnel" ! Il y en a qui ne manque pas d'air... Le troisième, Dupont Publicité à Darnétal, est le bon avec 40€ pour une surface 1.2x1.5m de MacTac MACal 9800 Pro de 66µm d'épaisseur.

J'avais dessiné les formes du damier en partant d'une origine qui irradiait à espacement constant les courbes (traits noirs qui partent de la gauche en haut) :

Après avoir mis le fuselage à niveau, je matérialise l'origine avec une vis dans une poutre du plafond placée dans le plan de symétrie du Gazaile sur laquelle je fixe du fil de pêche pour tracer les rayons avec un espacement constant de 26cm sur la courbe du haut, je reporte les points sur la courbe du bas en suivant le fils :

Avec une feuille je révèle au crayon à papier les tracés et points de repères. Je découpe ensuite les gabarits de papier pour obtenir les éléments en vinyle à coller :

J'ai mis une journée complète pour finir la décoration des 2 cotés.

C'est bien ce que je voulais faire, les damiers sont bien fluides et ils donnent un 'look' sport et dynamique :

Il reste largement de quoi faire les capots.

Vinyle : 40€
Cumul Avionique : 4883€
Cumul outil : 1071€
Cumul des dépenses : 11998€

dimanche 14 juillet 2019

Peinture fuselage fin

Je suis content que la finition du fuselage soit finie. Il y aurait des choses perfectibles mais je me range à l'avis de Montesquieu "Le mieux est le mortel ennemi du bien".

Je n'ai pas mis le "tab" en place sur l'empennage horizontal car il y a des modifications récentes suggérées dans la liasse.

Vues de détail :

samedi 6 juillet 2019

Peinture fuselage

Pour la délimitation entre la partie brune et blanche j'utilise une corde pour obtenir un tracé de la courbe "naturel" le plus proche du projet initial :

J'utilise 2 types de ruban adhésif : le premier, qui est bien visible, est un ruban de masquage classique mais qui donne une finition de la délimitation grossière alors je superpose du "scotch de bureau" plus fin qui donne une belle délimitation mais qui à 2 problèmes : il n'est pas bien visible et l'adhésif se décolle du ruban ce qui fait que c'est chiant à enlever et demande un travail de nettoyage d'où l'idée de les superposer.

Je laisse en contact que quelques mm du scotch de bureau ce qui fera beaucoup moins d'adhésif à nettoyer :

Je lève l'arrière un maximum avec une perche qui se prend dans la fixation supérieure de l'empennage vertical :

Le matin est plus propice à la peinture, moins de poussière, de vent et d'insectes :

lundi 1 juillet 2019

Peinture brune

Premiers coups de pistolet avec la peinture brune Dupont Imron Elite R4/R323. J'aime bien ce ton qui tire un peu vers le rouge cela me rappelle nos briques normandes.

Pas facile d'avoir le bon rendu sur l'écran avec les photos, entre la compression jpeg, la lumière, la balance automatique des blancs et les réglages des moniteurs il y a de quoi se prendre la tête...

mercredi 12 juin 2019

Peinture aile gauche

Un ultime ponçage au grain 600 et un dégraissage. J'ai utilisé 500ml de peinture blanche avec 2 passes croisées. Le saumon est épargné car il sera en brun.

En cherchant les reflets on voit où sont les nervures :

Demain la droite.

mardi 11 juin 2019

Peinture des volets et ailerons

Je continue la peinture avec un peu plus de surface à couvrir avec les volets et ailerons, pas de difficulté particulière si ce n'est le maintien des pièces :

Cette fois j'ai des vrais équipements de protection individuelle avec une combinaison, un masque intégral et des filtres fins :

Bon ça donne un look de Stormtropper et c'est très efficace :

dimanche 9 juin 2019

Projet de décoration

Il existe de nombreux Gazaile, tous rivalisent de décoration au top. Ce n'est pas facile d'essayer de ne pas trop s'inspirer des copains pour préserver leur originalité. Voici ce que l'on peut admirer :

 

Les 6 premiers sont les Gazaile de Bruno Ferry, Frédéric Montforte, Philippe Bengochea, JC Lilles, Daniel Vila , JC Besse (il y en a plein d'autres, je ne vais pas tous les mettre). Les 2 dernières c'est un rendu du Panthera que j'aime bien ... mais c'est du métalisé.

Mon intérieur est au complet, j'ai un nuancier RAL en main et des outils sur le net pour optimiser le rendu des couleurs.

L'idée est de garder les bruns clair/foncé et l'orange qui se combine bien avec. Notez que la teinte pin d'Orégon du lasurage de l'intérieur tire sur le brun orange. Je veux 2 tons au moins bien contrastés des couleurs des cieux pour une question de visibilité/sécurité (pour prévenir les abordages) et du blanc sur le dessus pour limiter la chauffe par le soleil. J'utilise une photo du Gazaile de Bruno (le premier ci-dessus) avant que sa décoration soit mise pour griffoner ce que je vais essayer de faire en accord avec Isabelle et les enfants :

Le blanc sera un brillant direct blanc Dupont Imron Elite 9003 GL, le brun un brillant direct aussi Dupont Imron Elite R4/R323. Le damier orange genre RAL2009 sera fait à partir de film adhésif

La suite c’est la peinture des ailes, puis le montage du moteur sur le fuselage et l’ajustage des capots. Je vais surement modifier le haut du cache arbre à cames et faire le dernier système de recyclage des vapeurs d’huile de Serge pour gagner les cm qui me manqueront en hauteur. Puis remise du moteur sur banc et peinture du fuselage.
 
Il y a de quoi m’occuper tout l’été ;-) Je reprendrai les travaux sur l’injection en hiver quand on ne peut pas faire de peinture ou du collage.

Peintures+divers : 133€
Cumul Avionique : 4883€
Cumul outil : 1071€
Cumul des dépenses : 11958€

jeudi 30 mai 2019

Correction des petits défauts

Les finitions c'est long ! A chaque étape on voit des petites choses à corriger. Par exemple ces défauts liés à un excés de ponçage avec ses stries caractéristiques dues aux fibres du bois du CTP. photos aprés masticage puis après ponçage :

 

ou ces micro-trous dus au tramage de la fibre verre 106gr/m². J'en avais plein sur les volets et ailerons avec le tissus 80 gr/m², là il y en a quelques uns seulement, voiçi la plus grande zone sur une aile :

Après ponçage il ne reste que des petits points blancs. Je suis obligé d'utiliser un marquer effaçable de tableau pour relever les zones car il faut vraiment avoir le bon éclairage et le nez dessus pour les voir. Pour les ailes j'ai du recouvrir ces défauts corrigés de peinture d'apprêt puis reponcer.

Page top