L'idée est de savoir comment se comporte la chute de tension au bornes du disjoncteur principal en fonction du courant et de la température. Si le résultat est acceptable il pourra être utilisé à la place du shunt réduisant ainsi le poids et les connexions électriques. Pour cela je place le disjoncteur dans une étuve entre -10°C et 50°C et à chaque palier de 10°C je relève la chute de tension pour 6 valeurs de courant.
dij_etuve.jpg dij.jpg

En prenant comme référence la valeur lue à 20°C et avec un courant de 5A le résultat est contenu dans une erreur de +/-10% dans une plage de température -5°C à 30°C soit bien au delà de ce qui est confortable dans le cockpit. Pour ma part cette précision est suffisante.
disj_err_f_u.gif

L'autre soucis est de savoir si les entrées de mesure Amp+ et Amp- de l'Efis vont supporter l'ouverture du disjoncteur. J'ai questionné Dynon sur leur forum officiel et il n'y aura pas de problème car les entrées sont protégées à hauteur de 65V.