avion Gaz'Aile 2 ULM

Avancement de la réalisation du Gaz'Aile 2 de Lino.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche


dimanche 17 juin 2018

De retour de vacances (encore !)

Ce mois-ci nous avons fait un petit tour dans le sud de la Sardaigne. Randonnées et plages au rendez-vous :
Sardaigne_20180613_164156.jpg Sardaigne_20180612_160650.jpg Sardaigne_20180611_121613_t.jpg Sardaigne_20180610_114520.jpg Sardaigne_20180609_114305.jpg Sardaigne_20180609_112242.jpg Sardaigne_20180608_111512.jpg Sardaigne_20180605_121259.jpg


A notre retour le colis du CSA avec les poulies, courroie, flector et roulements pour le réducteur nous attendait :
poulies_reducteur_a.jpg poulies_reducteur_b.jpg

Pendant les vacances de juillet et aout le projet de Gazaile pourra avancer de nouveau.

dimanche 27 mai 2018

Injecteur : solénoïde ou piezoélectrique ?

Il parait que les nouveaux moteurs diesel font un retour aux injecteurs à solénoïdes. Est-ce le cas avec le SID807 ? Petite mesure d'impédance aux bornes d'un injecteur : 200 kilo ohms de résistance, 6 micro farad de capacité ! Vu que j'ai entendu que c'était des solénoïdes je me suis dit qu'il doit être bobiné très fin. Puis j'intercale ma bidouille de 2 fils dont un comportant une résistance de 0.1 ohms entre l'injecteur #1 et son connecteur :
injecteur_1.jpg injecteur_4.jpg

Je fais les mesures de courant et tension aux bornes :
injecteur_3.jpg

Bin la trace jaune qui indique un courant de 6 ampères (600mV sur 0.1 ohm) avec une montée en tension (trace bleue) quasi linéaire jusqu'à 110 volts suivie d'une descente avec un courant négatif de même valeur : ça ressemble fort à une charge de condensateur sous limitation de courant !!! De plus, 200µs de pulse de courant positif, une pause de 40µs suivie d'un pulse de courant négatif de 160µs : c'est pas "solénoïde" du tout.
injecteur_2.jpg

Bref, les injecteurs du DV6C et calculateur SID807 sont piezoélectriques et pis c'est tout ! Ce n'est pas plus mal, c'est assez facile à piloter.

mercredi 23 mai 2018

Premières mesures

Je me suis outillé pour dialoguer avec le BSI et ECU. Pour cela j'ai acheté en Chine une interface de communication. Elle permet de configurer le BSI et de retirer un tas de périphériques optionnels dont l'absence augmente la liste des défauts.
diagbox_a.jpg diagbox_b.jpg

Elle permet d'afficher en temps réel les paramètres de mesures issus du bus CAN de l'ECU. Comme cela j'ai les mesures physiques et celles interprétées par le système.
Avec un oscilloscope je peux synchroniser les vues des signaux avec les capteurs de vilebrequin et l'arbre à cames (AAC). Un petit exemple de ce que cela donne pour ces signaux et celui de la tension à la borne d'un injecteur :
aac+vilo_a.jpg aac+vilo_b.jpg aac+vilo_c.jpg

On voit en bleu le capteur de vilo avec son pole magnétique manquant qui sert à la détection de point mort haut et les 59 autres. En rouge le capteur de l'AAC qui donne la référence du cylindre 1. En brun le signal sur une borne de l'injecteur 1 où l'on voit 3 trains de pulses hautes tensions lorsque l'injecteur n'est pas sollicité pour cracher du gasoil. Là où la détection du PMH et le signal de l'AAC est à 0 donne le cycle du premier cylindre.

Ventes diverses, compresseur de climatisation, bloc ABS, vanne EGR, portière : -340€
Cata+fap, réservoir, amortisseurs : -220€ Cumul Avionique : 4883€
Cumul outil : 953€
Cumul des dépenses : 10720€

mercredi 16 mai 2018

Vacances j'oublie tout !

Un petit tour au Tréport en WT9 :
treport_4_2018_10.jpg treport_4_2018_3.jpg treport_4_2018_1.jpg

J'aime bien le concept avion/rando/resto !
treport_4_2018_7.jpg treport_4_2018_4.jpg


Puis Belle-Ile pour une semaine de randonnées :
Belle-ile_20180509_113.jpg Belle-ile_20180510_165.jpg Belle-ile_20180508_083.jpg

mercredi 28 mars 2018

Moteur à 0 € !

3 mois après l'achat de l'épave, la vente de pièces détachées sur Leboncoin ramène le prix du moteur à 0 € !
Bien sûr je ne compte pas le temps passé à démonter les pièces, faire et publier les annonces et à organiser des rendez-vous pour faciliter les ventes. Mais symboliquement cela fait du bien de se dire en plus qu'il me reste plus de 1000€ de pièces à vendre que je vais pouvoir brader lors du prochain renouvellement d'annonces.
Le gros intérêt d'acheter une épave complète c'est que l'on récupère un tas de trucs utiles qui me manqueraient si j'avais acheté le moteur seul. La contrepartie c'est qu'il faut de la place et du temps.

dimanche 25 mars 2018

Radiateur du banc

Je récupère un maximum de tuyau et de colliers. La place la plus évidente ressemblera à cela :
radiateur_blanc_a.jpg radiateur_blanc_b.jpg

Je dois souder des cornières pour recevoir le moto-ventilateur. Je découpe le support et je profite des trous et silent-bloc d'origine.
radia_a.jpg radia_b.jpg

La boule d'expansion s'étant cassée dans le choc de l'accident je l'attache avec un collier métallique. Je fixe le pédalier sur la pare-feux.
radia_c.jpg radia_d.jpg

samedi 24 mars 2018

Bougies 12V ou 5V ?

Attention il y a plusieurs tensions possibles pour les bougies de préchauffage, par exemple sur ce site de vente en ligne on trouve plusieurs types :
bougie_oscaro.jpg

Je connais un constructeur voisin qui en a fait les frais. L'inscription 12V sur le relais de commande est d'autant plus troublante car il peut très bien alimenter des bougies 5V. Je remarque que les bougies 12V ont un filetage pour recevoir un écrou sur le culot :
bougie_12v.jpg

Alors que les 5V on une broche (sans filetage) sur laquelle se clipse le connecteur :
bougie_5v.jpg

Mon moteur est équipé de bougies 5V.

sondes

J'ai taillé dans de l'inox 316 deux supports. Un pour la sonde Lambda filetage Ø18x1.5 mm et un autre pour l'EGT Ø12x1.25mm. Merci au patron de 100% Pneus à Croisy sur Andelle pour m'avoir prêté les tarauds qui allaient bien.
inserts_sondes.jpg inserts_sondes_gp.jpg

Je les place au plus prés du bloc orientées vers leurs connecteurs.
inserts_sondes_place_a.jpg inserts_sondes_place_b.jpg

Je rajoute une bride en position basse pour brider le pot en place.
pot_support_a.jpg pot_support_b.jpg

samedi 17 mars 2018

Circuit de refroidissement

J'ai approvisionné des tubes et coudes pour le circuit de refroidissement et le pot d'échappement. Pour les tubes alu et les Ø51mm c'est chez Tec'Racing. Pour les Ø30mm et les ronds d'inox j'ai été agréablement surpris en cherchant sur Ebay de trouver Flandre Sarl une entreprise pas très loin de chez moi, du coup je lui ai rendu visite. Mr Flandre est un personnage atypique très serviable qui m'a déniché des chutes de tuyaux, de plaques et des ronds inox à un prix imbattable. N'hésitez pas à visiter son site et/ou lui demander si il n'a pas de chutes car son métier de base est chaudronnier et il y a toujours de la matière à récupérer.
coude_tube_30.jpg coude_tube_51.jpg

Bon, je me suis fais plaisir en m'offrant un poste à souder TIG et une bouteille d'Argon. J'ai pas mal de travaux de soudure qui dépasse le cercle du Gazaile alors je n'ai pas hésité bien que j'ai attendu longtemps de franchir le pas. Je l'ai eu à vil prix chez Tig Mig en Italie et la bouteille d'Argon chez Lyon outil. Avec cela je devrais pouvoir tout souder : inox, alu, titane, fonte etc on va commencer par de l'inox 304 ou A2.
tig_argon.jpg tig_tdb.jpg

Attention, ce qui suit n'est pas dans la liasse, Serge utilise une solution bien plus légère et pertinente que je n'exposerai pas içi. Je fais à mon idée dans un premier temps pour les essais moteur sur banc. Je vais faire une platine avec un coude inox qui supporte la sonde de température. La purge d'air du circuit se fera en enlevant la sonde pendant le remplissage. Je commence par souder le coude au tube Ø30mm puis l'ensemble sur une platine inox.
soudure_coude.jpg soudure_platine.jpg soudure_platine_verso.jpg

J'oriente le tube de façon à ne pas dépasser l'épaisseur de la pompe à vide et de passer au plus prés du bloc moteur. J'ajuste en limant un peu le bloc moteur pour "tirer" droit.
platine_essai_blanc.jpg platine_essai_blanc_a.jpg platine_essai_blanc_b.jpg

La sonde de température est étanche grâce à un joint torique qui prend place dans une chemise de Ø25.7mm, je dois diminuer le diamètre du tube pour atteindre la bonne taille. Je taille le tube avec une fente un peu en biais pour faire un léger "entonnoir" qui facilite l'insertion de la sonde et comprime bien le joint.
tube_sonde_t_eau.jpg tube_sonde_t_eau_ajustage.jpg

Le soudage Tig est parfait pour ce type de travail. Je n'ai pas inerté l'intérieur du tube ce qui cause du rochage qui devra être limé.
platine_sonde.jpg platine_sonde_a.jpg platine_sonde_b.jpg

platine_sonde_c.jpg

Pour faire les fente de la goupille de maintien j'utilise une scie à métaux puis j’intercale des lames de scie pour augmenter la hauteur de coupe progressivement. J'évase l'embouchure du tuyau en utilisant une douille hémisphérique et un maillet pour éviter que les durites glissent sous la pression.
platine_sonde_d.jpg platine_sonde_e.jpg

Le résultat final correspond à mes attentes
platine_sonde_fin.jpg
Tant que j'y suis, je récupère un bout de collerette sur une partie du pot d'échappement du C4 pour la fixation sur le turbo et quelques soudures plus tard j'ai un pot :
echap_gene.jpg echap_turbo.jpg echap_sortie.jpg


Vente anti-brouillard et siège avant : -85€
Tubes et coudes inox : 20€ + 55€
Cumul Avionique : 4883€
Cumul outil : 953€
Cumul des dépenses : 11280€

samedi 10 mars 2018

Premier démarrage


Bon, cela n'a pas été sans mal. Merci à Patrick Crocis pour son aide précieuse.
La première difficulté est que le bus CAN inter système traverse le calculateur ABS et lorsque j'ai simplifié le faisceau j'ai retiré toutes les liaisons non connectées. J'ai du le recâbler en faisant la liaison entre ECU et BSI (fil bleu et violet). Le BSI et l'ECU dialoguent et échangent les informations d'antidémarrage (code pin). Sans cette liaison le moteur ne part pas. Les connections à refaire sont BSI_PB1_pin_8_CANH_I/S vers le connecteur 53 voies du SID807_CH_40_CANH_I/S et BSI_PB1_pin_10_CANL_I/S vers SID807_CH_52_CANL_I/S.
can_is_manquant.jpg can_mesure.jpg

Avec un ohmmètre j'ai vérifié que j'avais bien 60 ohms entre les deux fils (CAN H et CAN L). Puis avec un oscilloscope mixte capable de faire du décodage de protocole j'ai vérifié quelques trames, les niveaux électriques et la qualité des fronts du signal :
can_verif.jpg can_dv6.gif

A ce moment le solénoïde du démarreur fonctionnait lorsque je tournais la clef de contact mais le démarreur ne partait pas ! Pas de 12V sur le câble de l'alternateur/démarreur. En effet, sur le bloc de fusibles il y a le "BPGA" (Boîtier de Protection et Gestion des Alimentations) raccordé à la borne "+" de la batterie. Il sert a mesurer et à informer les calculateurs de la consommation et charge en courant. Il agit aussi comme un gros relais/fusible électronique. Je ne me rappelais plus de son connecteur que j'ai viré. J'ai du shunter cette fonction en raccordant directement le 12V.
bpga.jpg bpga_gp.jpg

Malgré plusieurs vérifications les afficheurs du tableau de bord ne fonctionnent pas, les infos doivent passer par un autre bus CAN que j'ai du virer... Je n'ai toujours pas de relais pour les bougies de préchauffage mais il parait que l'on peut démarrer sans.
J'ai du lever le doute sur la présence d'une pompe dans le réservoir. Avec une sangle j'arrive facilement à dévisser le système : PAS de POMPE ! Seulement le capteur de niveau qui fait 350 ohms à vide et 50 ohms avec le plein. A bon entendeur le système est facilement récupérable (connecteur, potentiomètre et flotteur). Par contre il y a une pompe doseuse intégrée au réservoir d'additif.
reservoir_puit_devisser.jpg reservoir_puit.jpg

C'est donc sereinement que je réutilise les tuyaux d'origine pour faire l’alimentation en carburant. La purge du circuit est facilité avec la pompe intégrée au filtre à gasoil. Quelques pressions sur le bouton supérieur suffisent à faire circuler le gasoil.
pompe_manuelle.jpg bidon_reservoir_essai.jpg bidon_reservoir_attaches.jpg

Je n'ai pas installé le radiateur et le circuit de refroidissement, pour faire des petits essais pas de problème. Je n'ai pas de circuit de préchauffage, j'ai oublié de le récupérer. Les premiers tours moteurs, en insistant une vingtaine de secondes, n'ont pas été suffisants. Un nuage grisâtre de gasoil pulvérisé sortait du tuyau d'échappement : preuve que les injecteurs étaient bien commandés et que le BSI autorisait l'ECU à fonctionner. Une fois ce nuage dissipé je refais un essai, j'entends un pet, puis 2 et la nuée de sortie vire du gris au noir puis le moteur s'élance : JOIE ! Je coupe le contact, place la caméra et j'obtiens le film ci-dessus. Serge m'indique que les premières nuées sont normales vu que le circuit doit se purger de l'air. Et en effet, le surlendemain soir, avec seulement 10°C, le moteur démarre aussi facilement que dans la vidéo ci-dessus. Je note aussi que la sortie directe n'est pas bruyante, le pot d'échappement sera minimaliste.

La suite sera de faire le circuit de refroidissement provisoire. De refaire fonctionner le TDB et/ou de trouver un outil pour décoder et surtout interpréter les trames CAN via la prise diagnostique. De faire les mesures sur les organes moteurs. etc.

dimanche 25 février 2018

Cablage du banc

Il fait très froid dans l'atelier, alors cela n'avance pas ... ou alors que de bricoles. J'ai placé un tuyau souple sur le turbo pour sortir les gaz d'échappement, juste pour des essais de démarrage :
tuyau_gaz_turbo.jpg tuyau_gaz_turbo_ecran_thermique.jpg tuyau_gaz_attache.jpg

J'ai remis en place le conduit d'admission et l'intercooler :
intercooler_attache_b.jpg intercooler_attache_c.jpg intercooler_attache_a.jpg

J'ai séparé les connecteurs des organes non utilisés et j'ai vérifié l'attribution des fils sur les 2 connecteurs de l'ECU :
faisceau_simpli_a.jpg faisceau_simpli_b.jpg

J'ai simplifié le grand faisceau qui traverse la voiture en enlevant fils et connecteurs de tous ce qui n'est pas connectés (capteur abs, clim., autoradio, etc.). J'ai monté la batterie, le BSM, BSI, comodo, TDB, pédales.
Je n'ai pas pu m'empêcher de tourner la clef pour essayer de démarrer ... et fatalement cela ne marche pas ! Je vais devoir retracer les alimentations et les interconnexions une par une car certains organes relayent surement des signaux que j'ai considéré comme non connectés. A suivre...

dimanche 4 février 2018

Faisceaux électriques

Une mise à plat des faisceaux d'origine me permet de voir ce qui est interconnecté. Dans un premier temps j'enlève toutes les protections du faisceau moteur et j'écarte les connecteurs des organes secondaires. Je relie tous les organes qui me restent pour inventaire et localisation des connecteurs. Bon d'accord, c'est un gros merdier de fils ! MAIS c'est les connexions d'origine et ca devrait démarrer vu que j'ai clef, transpondeur, comodo, tableau de bord, BSI,BSM, ECU, etc..
faisceau.jpg Pour le BSI (Boîtier de servitude Intelligent) je retire tout les faisceaux d'habitacle pour ne conserver que la partie moteur/antidémarrage :
faisceau_bsi_complet.jpg faisceau_bsi_moteur_seul.jpg

Détails du BSM (Boîtier de Servitude Moteur) et de l'ECU (Engine Control Unit) :
faisceau_bsm_ecu.jpg

J'ai perdu un relais dans la bagarre, il faut que je le recherche... Je dois monter le radiateur, l'intercooler, le réservoir et faire un pot d'échappement avant de démarrer. A suivre.

Premières approches

Je présente le moteur face au banc. Un petit coup d'oeil montre que cela se place plutôt bien. Curieusement le moteur parait moins gros ! Une comparaison avec les dimensions du capot montre que ça doit tenir dedans.
banc_present_a.jpg banc_present_b.jpg

Je mets de niveau le banc et le moteur.
banc_niveau_a.jpg banc_niveau_b.jpg

Je cale à 95mm les ergots du carter par rapport à la pare-feux. C'est une première approche qui sera ajustée plus tard.
banc_cale_dr.jpg banc_cale_gh.jpg

Il y a suffisamment de bossages pour la fixation des brides. A droite 3 vis Ø8mm et à gauche 4 vis Ø10mm. Je fais des fausses brides en carton pour relever les distances.
banc_bride_a.jpg banc_bride_b.jpg

Il n'y a plus qu'à tailler l'alu... Dans un premier temps pas de silent-bloc, ils viendront plus tard. L'attache droite avec 3 vis de M8 et 3 entretoises : 1xØ20xØ8x24 et 2xØ20xØ8x48
moteur_attache_droite_a.jpg moteur_attache_droite.jpg

L'attache gauche avec 4 vis M10 et 2 entretoises Ø20Ø10x30mm.
moteur_attache_gauche_a.jpg moteur_attache_gauche.jpg

L'attache centrale reprend le trou taraudé M10 le plus profond coté distribution. Une tige filetée M10 passe à travers la cloison sur laquelle j'installe le silent-bloc de boite de vitesses récupéré de l'épave. Cela permet un réglage de niveau.
banc_attache_centrale.jpg banc_attache_centrale_a.jpg banc_attache_centrale_b.jpg

Ca tient tout seul, je rajouterai des pieds stabilisateurs pour que le moteur ne tourne pas sur les roulettes :
banc_roulettes.jpg moteur_banc_dessus.jpg

moteur_banc_droite.jpg moteur_banc_face.jpg moteur_banc_gauche.jpg

samedi 27 janvier 2018

Panier de basket

Le banc du moteur va ressembler à un panier de basket ! Je fais un gabarit dans la feuille d'alu que m'avait donné Olivier pour une éventuelle pare-feux. Je taille dans le reste de cp de 18 mm d'épais un cadre C0 exactement aux dimensions de celui du fuselage. Avec des cornières acier je monte soudures après soudures le banc.
banc_a.jpg banc_b.jpg banc_c.jpg

J'y ajout une tablette pour supporter le pc et autres accessoires. Sous le moteur il y a de la place pour poser batterie et outillages.
banc_d.jpg banc_e.jpg
Il ne manque plus que les roulettes.

dimanche 21 janvier 2018

Petit tour des capteurs

La bouche d'eau et son capteur de température :
dv6_det_eau.jpg dv6_det_eau_sonde.jpg

Le capteur d'arbre à cames. C'est un capteur à effet Hall qui détecte 3 branches de la poulie d'AAC par tour :
dv6_det_aac_a.jpg dv6_det_aac_b.jpg

Le capteur de régime moteur et de PMH. C'est une capteur à effet Hall qui détecte les pôles magnétiques de la petite roue située entre la courroie de distribution et la poulie d'entrainement de vilebrequin des accessoires. Il manque un pole pour détecter le début de cycle :
dv6_det_regime_b.jpg dv6_det_regime_a.jpg

Le capteur de pression du Common Rail et la pompe haute pression avec son actuateur de débit/pression :
dv6_det_rail.jpg dv6_det_pompe_hp.jpg

Le turbocompresseur, son poumon qui actionne la géométrie variable et la vanne proportionnelle connectée à la pompe à vide :
dv6_det_turbo.jpg

Nettoyage du moteur

Après démontage du surplus d’accessoires il est temps de nettoyer tout ça. Un demi litre de White Spirit, des pinceaux et différents récipients suffiront à enlever les traces d'huile, de calamine dans la pipe d'admission et la poussière.
dv6_propre_a.jpg dv6_propre_b.jpg dv6_propre_c.jpg

J'en profite pour monter la courroie neuve.
dv6_propre_d.jpg dv6_propre_e.jpg

Tel qu'il est sur les photos il pèse 118.7Kg (volant 5.1Kg, démarreur 3.1Kg, alternateur 7.1 Kg !), mais ça ne veut toujours rien dire...

Volant moteur

Le diamètre du volant excède les capacités de mon tour alors il passe à la fraise. Je fais sauter le cordon de soudure pour pouvoir enlever les ressorts et le "merdier" dedans. J'arase par l'intérieur ce qui met l'épaisseur à 7mm au niveau des vis de fixation et 4.5 mm pour le reste de la toile. Je laisse 15.3mm (hors dents) d'épaisseur de masse ce qui porte le poids à 5.1Kg. Je pourrai descendre ce poids si nécessaire car c'est défini autour des 4Kg mais pour l'instant j’arrête là on verra le comportement final du réducteur/flector.
bimasse_ouverture.jpg volant_usine_a.jpg volant_usine_b.jpg


J'équilibre avec un centreur alu et des petits trous percés à la périphérie :
volant_equi_a.jpg volant_equi_b.jpg volant_equi_c.jpg


Je n'en dirai pas plus sur les allègements de ce bloc moteur car cela relève du savoir faire de Serge Pennec, tout est dans sa liasse de plans et ses compléments.

C'est parti !

Comme prévu la société Koléno Pascal de La Feuillie est venue m'enlever la carcasse du Picasso. Quand j'ai vu la grue du camion benne je me suis dit que ça allait être trop court ! C'est sans compter le talent du grutier qui à fait osciller le grappin pour le jeter sur le toit où une dent a saisi le montant pour trainer la carcasse sur 3 mètres. Ensuite la mise à la benne n'était plus qu'une formalité.
grapin_epave_a.jpg grapin_epave_b.jpg

Une petite vidéo d'adieu :

dimanche 14 janvier 2018

Début allègement

Pour faire le réducteur j'approvisionne de la matière : rond d'acier, d'alu et plaque alu 2017 épaisseur 8mm auprès de CGM Comptoir Général des Métaux. Pour usiner porte-roulements, arbre d'hélice et de poulie, flasque, etc.
J'ai commandé au CSA, l'association Construire Son Avion, qui permet l'achat groupé de pratiquement toutes les pièces mécaniques du Gazaile, le jeu de poulies du réducteur+courroie+roulements+flector.
Comme j'enlève le compresseur de climatisation je dois prendre une courroie plus courte pour entrainer le lourd alternateur que je garde pour le moment.
appro_moteur.jpg

Pour enlever le volant moteur j'utilise une sangle et un gros tournevis pour faire un garrot pour le bloquer car les vis sont montées au frein filet et le couple de desserrage fait tourner le moteur.
blocage_volant.jpg blocage_volant_gp.jpg
Serge me fait remarquer qu'il y a un trou prévu pour le blocage du volant. Il faut y insérer une pige en passant par derrière (coté carter d'huile) :
trou_bloc_volant.jpg
Après retrait du compresseur, du volant et du système EGR le moteur passe de 163kg à 128.5kg (mais ça ne veut toujours pas dire grand chose).
dv6c_sans_volant_compresseur_egr.JPG

Comptoir Général des Métaux : 249€ :
  • Ø60x300 acier 2C45 (XC48) 18€ HT (réducteur arbre du bas)
  • Ø120x300 acier 2C45 (XC48) 53€ HT (réducteur arbre hélice)
  • Ø140x200 alu 2017A 65€ HT (réducteur nez arbre hélice)
  • Ø80x200 alu 2017A 26€ HT (portes roulements + divers)
  • Tôle 500x600x8 alu 2017A 40€ HT (flasques réducteur)

siège droit de coffre : -50
pont : -180€
Frein électrique, serrure avant, siège : -200€
Boîte de vitesse : -200€; antenne : -20€
Poulies réducteur + divers CSA : 752€
Cumul Avionique : 4883€
Cumul outil : 953€
Cumul des dépenses : 11290€

mardi 2 janvier 2018

vente de pièces

La carcasse sera enlevée gratuitement dans une semaine :
carcasse_a.jpg carcasse_b.jpg carcasse_f.jpg
carcasse_d.jpg carcasse_e.jpg carcasse_c.jpg

Ajout d'annonces :
Frein à main de parking électrique C4 Picasso (vendu)
Boite de vitesses manuelle C4 Picasso (vendu)
Servo frein maitre cylindre C4 Picasso
Serrure électrique de trappe carburant C4 Picasso
Sièges arrière 2éme rangée C4 Grand Picasso
Sièges de coffre 3 ème rangée C4 Grand Picasso (vendus)
Sièges avant C4 Grand Picasso (vendu)
Roue complète pneu neuf C4 Picasso (vendu)
Lève-vitre électrique C4 Picasso
Réservoir diesel gasoil C4 Picasso (vendu)
Pompe ABS C4 Picasso (vendu)
Serrue fermeture portière C4 Picasso(vendu)
Vitre glace verre C4 Picasso (vendu)
Feux anti brouillard arrière C4 Picasso (vendu)
Antenne C4 Picasso (vendu)
Climatisation élecronique C4 Picasso (vendu)
Pot d'échappement C4 GRAND Picasso

Vente de 2 roues, portière avant, et boite à outils/galette/panier : -380€
Vente des moteurs d'essuie glace et d'un silent bloc : -130€
Vente Hayon arrière et roue : -190€
Vente vitre triangulaire et feux arrières : -100€
Vente climatisation électronique + garniture + écran clim : -150€

Cumul Avionique : 4883€
Cumul outil : 953€
Cumul des dépenses : 10939€

- page 1 de 22