samedi 15 septembre 2018

Vérification de la polarité des aimants

Voici une petite astuce pour vérifier que les aimants du rotor d'alternateur sont bien placé cote à cote avec des polarités inversées. Avec une boussole le pôle nord de l'aiguille est coloré :
Bon bien sûr cette vérification est faites bien en amont du montage mais elle permet de lever un doute car quand cela ne fonctionne pas toutes les hypothèses sont bonnes à prendre.

dimanche 9 septembre 2018

2ème essais d'alternateur

J'ai essayé différents bobinages, ci-dessous 3 bobines de 6 pôles avec 9 tours par pôle. C'est mieux mais pas encore ça.

Pour diminuer la densité de courant le dernier stator était de 2 bobines de 9 pôles mais avec le fil Ø1.5mm doublé avec 4.5 tours par pôle.

C'est pas mal car j'obtiens 12v/220watts à 1600tr/mn et l'élavation en température est moins importante mais ma perceuse n'est plus assez puissante pour aller au-dela. Une solution de réglage possible est de décaler le rotor ce qui affaibli le circuit magnétique. Je vais faire quelques rondelles de calage pour cela.

 

Je pense garder cette configuration de 2 bobines. Soit avec 2 redresseurs/régulateurs, soit avec un seul régulateur triphasé. Attention du fait de la position des aimants, même avec 3 bobines ce n'est pas un alternateur "triphasé" dans le sens usuel car il n'y a pas de déphasage de 120° entre phase. On peut envisager de faire un stator triphasé 120° avec ses 18 pôles mais avec 12 aimants au lieu de 18. La bobine de la phase 1 serait sur les pôles 1,4,7,10,13,16; la phase 2 sur les pôles 2,5,8,11,14,17 et le reste sur la phase 3. Les tours seront faits dans le même sens. A suivre.

vendredi 7 septembre 2018

Premiers essais d'alternateur

Avec du fil de cuivre "émaillé" de Ø1.5mm je réalise deux bobines de 9 pôles. Chaque pôles est enroulé de 16 tours de fils, le sens de rotation est inversé de pôle en pôle. Comme les aimants sont placés en alternant leur pôles c'est comme si les 2 bobines étaient soumises à la même variation de flux magnétique. Attention elles ont une polarité.

Les 2 bobines sortent donc 4 fils munies de cosses serties qui vont me permettre différents arrangements. Je glisse sous une gaine thermorétractable un thermocouple "k" qui me donnera la température d'un pôle. Je vise les 300 watts de puissance à 3000tr/mn.

J'utilise des ampoules de 12 volts 55 watts de voiture. Elles font 55W à 12.2 volts, 57W à 13V et 64W à 14V. J'en est un petite de 20W@12V, 23W@13V et 26W dans le dernier circuit de charge.

Pour les mesures j'utilise un convertisseur de thermocouple "k" pour la température, un multimètre pour la tension efficace et un oscilloscope pour la fréquence et l’allure des courbes.

Une petite vidéo des tests :

En conclusion je dois revoir ma copie car les aimants sont très puissants et j'ai mes 300W à moins de 1000 tr/mn au lieu des 3000 tr/mn visés. De plus à 300W les bobines chauffent déjà beaucoup ~70°C mais je n'ai pas fait le test asser longtemps pour que la température se stabilise (la perceuse chauffe aussi !). Le fils doit tenir plus de 100°C. Je vais probablement augmenter la section du fils ce qui aura aussi pour effet de diminuer le nombre de tour par pôle et la tension à un régime donné. Cela diminuera la densité de courant car elle est de l'ordre de 6A/mm² (fils de Ø1.5mm=1.77mm², 2 bobines de 150W/14V=10.7A, 10.7A/1.77mm²=6A/mm²) et il vaut mieux s'approcher des 4A/mm². J'avoue je fais cela au pifomètre mais ce n'est pas le pire des instruments.

dimanche 2 septembre 2018

Amélioration du site Gazaile.ulm.free.fr

J'ai créé ce blog le 7 mars 2011 et depuis il n'a pas changé d'apparence. Avec la démocratisation des smartphones et tablettes il est temps d'adopter un théme plus contemporain.

En me mettant à la place d’un lecteur qui le voit pour la première fois, je constate qu’il n’y a pas de notice ni d’historique de ma construction pour avoir une idée des moments clefs de cette construction. Je remédie à cela en ajoutant un menu en haut de la page d'accueil qui pointe vers les pages « Notice » et « Historique ».

Bonne lecture ;-)

samedi 1 septembre 2018

Aimants du rotor d'alternateur

Ils sont puissants ces aimants ! Ils sont donnés pour 6.5Kg et lors du test ils ont passé facilement les 10Kg.

J'utilse une cale en bois poncée petit à petit pour obtenir l'épaisseur idéale qui permet un espace constant entre les 18 aimants. Leur polarité est alternée.

Pour le collage j'utilise une bande métallique de cerclage d'antenne TNT recouverte d'adhésif d'emballage tout juste à la bonne longueur. Elle est attirée et bien plaquée par les aimants. Je coule de la résine chargée pour figer leurs positions.

A suivre, bobinage du stator et tests de puissance.

Rotor d'alternateur

Une visite chez CGM me permet d'apprécier leur stock et leurs machines de découpes industrielles. Ils ont beaucoup de matières ce qui permet d'être servi rapidement cela est remarquable à l'époque où les revendeurs ne font pratiquement plus de stock mais se contentent de n'être que des rédacteurs de lignes de commande intermédiaires entre le client final et le producteur. J'y ai trouvé une chute de Ø130mm d'XC48 qui me permettra de tailler 2 rotors d'alternateur (si jamais je rate le premier).

Je n'ai pas les bons outils pour creuser directement le disque, je l'évide avec le diviseur à la fraise et je le finis au tour.

samedi 25 août 2018

Capteur de pression et T°C

Je récupère le capteur de pression d'admission qui fait aussi la mesure de la température de l'air.
map_4.jpg

J'usine une pièce en alu que je soude sur le conduit après l'intercooleur.
map_3.jpg map_2.jpg map_1.jpg

Je démonte le circuit d'admission que je bouche de chaque coté dont un que j'équipe d'une valve de chambre à air de VTT. Le capteur est identifié comme un Denso DAP-0116 mais il est désigné par une multitude d'autres références notées sur la photo ci-dessous. Comme c'est un capteur de mesure absolue je demande à l'ATIS de LFOP quel est le QNH ce qui me permet avec une pompe à vélo de relever 4 points supplémentaires. La mesure est suffisamment précise pour lever le doute sur la sortie car on trouve dans les caractéristiques les 2 points extrêmes de la droite de réponse et les deux courbes se superposent bien.
mesure_pression_map_c.jpg mesure_pression_map_b.jpg mesure_pression_map_a.jpg

Pour le capteur de température un ohmmètre raccordé entre la broche 1 et 3 et un sèche cheveux valide rapidement la connexion et que c'est bien une NTC. Avec une étuve pilotée je relève tout les 10°C sur une plage de -20°C à +80°C sa résistance.
DAP-0116_CTN.gif DAP-0116_CTN_poly.gif

Je trouve les modèles mathématiques qui peuvent être :
- classiquement une exponentielle de type R=RN x EXP(Béta x (1/T - 1/TN)) avec RN=12.9kOhm à TN=20°C et un Bêta entre 3400 et 3500 avec T & TN en °Kelvin
- soit un polynôme de 4ème ordre R=2E-06xT^4 - 0.0004xT^3 + 0.032xT^2 - 1.2847xT + 27.52 avec T en °Celcius et R en kOhms.
Ces équations permettront de trouver la tension de sortie en fonction de la température du montage électronique qui mettra la CTN en œuvre.

Colliers de serrage

Les colliers de serrage du circuit d’admission de la voiture m’interpellent. Ils possèdent une excroissance, des pièces supplémentaires et des nombres gravés dessus. Ce sont des colliers Norma de la série Normaclamp Torro WF de 9mm de large, dans la notice il est dit qu'un ressort est inséré sous le collier pour assurer un serrage même sous de fortes variations de températures. Ils sont donc idéaux pour le circuit d'admission qui va de -15°C en hiver à +130°C à la sortie du turbo.
Sur la voiture il y a 4 modèles avec et sans crochet de durite ...
collier_norma_torro_3.JPG collier_norma_torro_2.JPG collier_norma_torro_1.JPG

...et des capacités de diamètres allant de 35-55mm et 40-60mm. Le couple de serrage AD ou TT n'est pas clairement indiqué mais pour les autres modèles en 9mm de large il est de 3+0.5 Nm.
collier_norma_torro_7.JPG collier_norma_torro_8.JPG

Ce n'est pas une obligation car d'autres constructeurs utilisent des colliers normaux, mais quand on les a il serait dommage de ne pas savoir ce que c'est et ne pas les utiliser.
collier_norma_torro_6.JPG collier_norma_torro_5.JPG collier_norma_torro_4.JPG
Il y en a 8, juste ce qu'il faut !

jeudi 23 août 2018

Premier essai du réducteur

Après l'assemblage je vérifie que tout tourne rond. Pour cela je désaccouple le volant moteur du réducteur en enlevant les 4 vis du flector.


La perceuse de 1000 watts est donnée pour 3500 tr/minute. La courroie se cale contre la joue avant de la poulie du bas. Tout est ok (pas de chauffe, de frottements, de désaxage, etc.).
Je vais pouvoir réaliser le rotor du stator et faire les premiers essais d'alternateur.
J'ai reçu les aimants, il y a un bon de réduction de 10% utilisable une fois, ce sera le premier qui l'utilise qui en bénéficiera :
aimant_supermagnete.jpg

samedi 18 août 2018

Circuit d'admission

La commande de durites et de tuyaux de chez Tec Racing est arrivée :
Article / Marque / Référence / Prix (HT) / Qté Total (TTC) / TVA
Durite silicone 90° bras de 100mm ( rouge ) - Températures: -50°c à + 180°c / Ø 41mm / SIL90_Noir48mm / 9.77 € / 2 / 23.44 € / 20%
Durite silicone 45° bras de 100mm ( rouge ) - Températures: -50°c à + 180°c / Ø 41mm / SIL45_Rouge41mm / 8.60 € / 2 / 20.64 € / 20%
Capuchon silicone ( Bleu ) / Ø 16 mm / SILCAP_6 / 5.89 € / 1 / 7.07 € / 20%
Tube aluminium longueur 1m Ø 40mmx1.5mm / TA_40mm_1_5mm / 7.83 € / 1 / 9.40 € / 20%
Tube aluminium longueur 1m Ø 45mmx2mm / TA_45mm_2mm / 9.86 € / 1 / 11.83 €/20%
Colliers à vis type serflex INOX Ø16 - 27 mm / CVT_16_-_27_mm / 0.67 € / 2 / 1.60 € / 20%
Colissimo (Livraison FR : 1.54 Kg(s)) / 8.29 € / 1 / 9.95 € / 20%
Total HT 69.94 €
TVA 20.00 % 13.99 €
Total à payer 83.93 €

tecracing.jpg

bouchon_retour_huile_b.jpg bouchon_retour_huile_a.jpg bouchon_retour_huile_c.jpg

La chute de la découpe d'un coude à 45° me donne le raccord droit à l'entrée de l'échangeur.
admission_durite_a.jpg admission_durite_b.jpg

Cela se passe bien avec 2 coudes à 90° et un de 45°, j'ai donc un coude de 45° de trop...
admission_durite_c.jpg admission_durite_d.jpg

La durite d'admission passera entre les 2 durites de liquide de refroidissement, elles passent au bout de mes doigts sur la photo (celles du banc sont placées différemment).
admission_durite_e.jpg admission_durite_f.jpg


Durites : 84€
Cumul Avionique : 4883€
Cumul outil : 1071€
Cumul des dépenses : 11050€

- page 2 de 48 -

Page top